Alioramus

Un groupe de Tyrannosaures asiatiques, représenté par Alioramus, se différenciait des autres Tyrannosaures « typiques » par la forme du crâne. Alors que chez la plupart des membres de cette famille, la tête était épaisse avec un museau court, Alioramus et ses semblables avaient un crâne peu épais et un long museau. Entre les yeux se trouvaient également quelques protubérances osseuses, ou épines, qui différenciait sans doute les sexes. Les mâles avaient peut-être des structures plus grandes que les femelles et ils les utilisaient sans doute pour menacer d’autres mâles.

Alioramus et ses cousins Tyrannosaures vivaient en Asie et dans l’Ouest de l’Amérique du Nord au Crétacé supérieur. À cette époque, les continents actuels d’Asie et d’Amérique du Nord formaient un seul et même territoire. Le détroit de Béring, qui les sépare aujourd’hui, était à sec. Mais la partie nord-Américaine était divisée en deux entre nord et sud par une mer peu profonde, séparant la Laurasie « asiatique » à l’ouest de la Laurasie « européenne » à l’est.

Les animaux, les Tyrannosaures y compris, pouvaient probablement migrer librement entre l’Asie et l’ouest de l’Amérique du Nord, mais il semble que peu d’entre eux aient réussi à traverser la grande ligne de partage vers la moitié orientale du territoire. On a toutefois retrouvé les ossements d’un Tyrannosaure, identique à Albertosaurus, dans l’Est des Etats-Unis.

Alioramus

alioramus.

Signification : Reptile d’une autre branche

Taille : 6 mètres de long

Groupe : Théropodes

Famille : Tyrannosauridés

Epoque : Crétacé supérieur

Régime alimentaire : Carnivore

Répartition : Asie (Mongolie).

Facebooktwitterpinterestmail