Aralosaurus

Aralosaurus avait sans doute un mode de vie proche de celui de Maiasaura : il vivait en troupeau et déposait ses oeufs dans des sites de nidification collectifs.

De la taille d’un éléphant, Aralosaurus était un hadrosauridé d’Asie centrale proche d’Hadrosaurus et de Gryposaurus américains. Comme ces derniers, il était dépourvu de crête, mais possédait une bosse sur le museau. Son crâne, à peu près complet, a été découvert dans les années soixante au bord de la mer d’Aral, dans le sud du Kazakhstan, région qui a livré plusieurs autres espèces d’Hadrosauridés comme Jaxartosaurus.

Le nez proéminent d’Aralosaurus était sans doute encore mis en évidence par une poche de peau, qui servait de signal visuel et d’amplificateur sonore pour communiquer avec les autres membres du troupeau. Ce museau renforcé était peut-être aussi utilisé comme arme dans les duels tête contre tête entre les mâles. L’extrémité aplatie du museau, sans dents, permettait de saisir et d’arracher les végétaux coriaces, qui étaient ensuite mastiqués entre les batteries dentaires garnissant l’arrière des mâchoires fonctionnant comme des râpes.

Aralosaurusaralosaurus.

Signification : Reptile de la mer d’Aral

Taille : 6 à 8 mètres

Groupe : Ornithopodes

Famille : Hadrosauridés

Epoque : Crétacé supérieur (Environ -85 ma)

Régime alimentaire : végétivore

Répartition : Asie (Kazakhstan)

Date de sa découverte : années 1960.

Facebooktwitterpinterestmail