Le collagène de T-Rex nous désigne ses cousins

L’année dernière, des scientifiques avaient réussi à séquencer des restes de collagène présent dans un os de T-Rex, confirmant une parenté avec les oiseaux. Cette année, la comparaison avec le collagène de 21 animaux modernes permet de dresser un début d’arbre phylogénétique montrant leur très lointaine connexion avec le Tyrannosaure.

Tyrannosaure (T-rex). Retrouver de l’ADN fossile appartenant à un dinosaure est plus que probablement destiné à rester du domaine de la science-fiction de Jurassic Park. Mais on peut analyser des restes de tissus mous et identifier des protéines. En 2007, John Asara et Mary Schweitzer étaient parvenus à isoler des traces de collagène dans un fémur de Tyrannosaurus rex, alias T-Rex, et même à séquencer les fragments de cette protéine.

Squelette fossilisé du Tyrannosaure Sue.

Squelette fossilisé du Tyrannosaure Sue.

Le fémur fossile lui-même avait été découvert en 2003 par John Horner et ses collègues paléontologues du Museum of the Rockies. Ils l’ont trouvé dans la célèbre Hell Creek Formation s’étendant sur plusieurs régions des Etats-Unis dont le Wyoming et le Montana.

Facebooktwitterpinterestmail