Cryolophosaurus

Le dinosaure Cryolophosaurus fut découvert en 1990 par le géologue David Elliot. Ils étaient sur le mont Kirkpatrick, dans les montagnes centrales Transantarctiques, dans ce qui devait être au Jurassique inférieur, le côté est du continent sud du Gondwana. Ses restes étaient mélangés avec un Prosauropode, un ptérosaure et d’un trylodonte, un mammifère reptilien, témoignant ainsi de la faune Antarctique du Jurassique inférieur. Le climat du continent devait être tropical. Les dents de deux autres Théropodes ont été retrouvées dans les couches sédimentaires environnantes, suggérant que Cryolophosaurus avait été dévoré par des animaux nécrophages.

Sa crête allait vers l’arrière et montait au dessus des yeux. De petites cornes se trouvaient à côté de cette crête. Celle-ci était formée par l’os lacrymal du crâne qui s’étendait sur toute la largeur de la tête jusqu’entre les yeux. Peut-être cette crête servait lors des parades nuptiales, comme on le suggère pour Dilophosaurus, lui aussi du Jurassique inférieur. Cryolophosaurus était apparenté aux Allosauridés du Jurassique supérieur. Enfin, le dinosaure Cryolophosaurus fut sans doute l’un des plus grands Théropodes de l’époque, après Mégalosaurus, mais celui-ci vécut à un Jurassique inférieur tardif, plus proche du Jurassique moyen et supérieur.

Cryolophosaurus

cryolophosaurus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Signification : Reptile à la crête de glace

Taille : 7,5 mètres de long

Groupe : Théropodes

Famille : Tétanuré (famille indéterminée)

Epoque : Jurassique inférieur (195-189 ma)

Régime alimentaire : Carnivore

Répartition : Centre de l’Antarctique

Date de sa découverte : 1990.

Facebooktwitterpinterestmail