Dahalokely Tokana

Le dinosaure Dahalokely Tokana est une espèce distincte d’abélisauridés vieille de 90 millions d’années. Ce dinosaure appartient au sous-ordre des théropodes et à l’ordre des saurischiens. C’est un animal bipède doté de deux membres supérieurs plus courts, qui étaient probablement destinés à saisir des proies. C’est en effet un prédateur carnivore.

Les fossiles de cet animal ont été découverts lors de campagnes de fouilles dans le nord de l’île de Madagascar, près de la ville d’Antsiranana, en 2007 et 2010 par deux paléontologues américains, Andrew Farke et Joseph Sertich. Le nom Dahalokely Tokana signifie petit bandit solitaire en malgache.

Dinosaure Dahalokely.

En 2007, lors d’une expédition menée par Adrew Farke au nord de Madagascar, Joseph Sertich découvre près d’Antsiranana les restes d’un nouveau Théropode. En 2010, ils sont complètement extraits par Sertich et Liva Ratsimbaholison. Les fossiles sont ensuite transportés vers les États-Unis pour être préparés, réparés et scannés à l’Université Stony Brook. Ensuite des moulages sont réalisés et stockés dans le  Raymond M. Alf Museum of Paleontology avec le numéro d’inventaire RAM 16010, les fossiles originaux sont alors retournés à Madagascar et ajoutés à la collection de l’Université d’Antananarivo.

L’holotype du dinosaure Dahalokely, 9855 UC, a été découvert dans ce qui est officieusement appelé la « Formation Ambolafotsy », un dépôt du Turonien du bassin de Diego dans le nord de Madagascar, datant d’environ 93 millions d’années. Il se compose d’un squelette partiel sans le crâne d’un individu sub-adulte, avec des vertèbres et des côtes. Il s’agit notamment de la cinquième vertèbre cervicale, la première, deuxième, sixième, septième, huitième et neuvième vertèbres dorsales, une côte dorsale gauche, les parties supérieures de deux côtes droites, les extrémités inférieures de deux côtes et des fragments de côtes. L’identification de la position de ces éléments est provisoire. Ils n’ont pas été trouvés articulés, mais sont supposés représenter le même individu puisqu’ils ont été découverts à moins d’un mètre de distance.

Farke, A. A.; Sertich, J. J. W. , 2013, An Abelisauroid Theropod Dinosaur from the Turonian of Madagascar, PLoS ONE , 8 (4): e62047.

Classification: Dinosauromorpha – Dinosauria – Saurischia – Eusaurischia – Theropoda – Neotheropoda – Ceratosauria – Neoceratosauria – Abelisauroidea – Abelisauroidea Incertae Sedis
Origine du nom: d’aprés le Malgacche « dahalo » bandit et « kely » petit
Découverte(s): Province de Diego-Suarez (Madagascar)
Epoque géologique: Turonien
Taille: 3.5 mètres
Regime alimentaire: carnivore

 

Les paléontologues ont retrouvé quelques ossements de ce dinosaure, parmi lesquels figurent plusieurs vertèbres, une cervicale et six dorsales, toutes très utiles pour l’identification de l’espèce. D’après les scientifiques, ces vertèbres présentent des traits permettant de rapprocher le fossile de certaines espèces connues, mais aussi une série de caractéristiques jamais observées auparavant. D’après la taille de ces vertèbres mais aussi de deux de ses côtes fossiles, également exhumées, Dahalokely Tokana ne devait pas mesurer plus de 3 à 4 mètres de long, et n’était guère donc plus grand qu’un homme.

Fossile de Dahalokely de Madagascar.

Aucun dinosaure aussi ancien n’avait été répertorié dans l’île de Madagascar, les plus vieux datant de 70 millions d’années jusqu’à cette découverte.

Dahalokely Tokana.

De plus, il y a 90 millions d’années, l’île de Madagascar ne s’était pas encore séparée de l’Inde. Le dinosaure Dahalokely Tokana pourrait être un ancêtre commun à plusieurs espèces de dinosaures découvertes dans ces deux pays.

Dahalokely de Madagascar.

Lors de prochaines campagnes de fouilles, les paléontologues espèrent découvrir de nouveaux fossiles de cette espèce de dinosaure, afin de pouvoir établir précisément ses relations avec d’autres espèces plus tardives qui existe en Inde ou à Madagascar.

 

Facebooktwitterpinterestmail