Deinonychus

Le dinosaure Deinonychus était un prédateur carnivore hors pair. Toutes les qualités pour un prédateur de taille modeste, 3 à 4 mètres, sont réunies dans ce dinosaure. Un corps fin avec des pattes longues et fines, sans oublier les pattes antérieures à trois doigts griffus terminés par d’énormes griffes. Ses mâchoires étaient remplies de longues dents acérées, ce qui lui permettait de mordre dans la chair d’animaux tels le dinosaure Tenontosaurus. La grande griffe de ses pattes postérieures mesurait 13 cm. Deinonychus et ses proches parents comme Velociraptor marchaient seulement sur les troisième et quatrième orteil. Grâce à ses muscles spéciaux, la patte et les orteils pouvaient se rabattre en un éclair.

Deinonychus.

Deinonychus.

La griffe acérée du dinosaure Deinonychus déchiquetait ainsi ses proies. On pense que le dinosaure Deinonychus bondissait sur sa proie les quatre pattes tendues en avant, sa queue osseuse servant de balancier. Il maintenait ses proies avec ses mains et la lacérait avec les griffes en faucille de ses pattes antérieures. Les mâchoires servaient à attaquer de petites proies, les dents acérées et recourbées déchiquetant la chair.

Le dinosaure Deinonychus.

Le dinosaure Deinonychus.

De récentes découvertes chez de proches parents de Deinonychus suggèrent que celui-ci avait des plumes.

Durant les étés 1964 et 1965, l’université de Yale entreprit des fouilles dans la formation Cloverly, dans le Montana. On y dégagea de nombreux fossiles exceptionnellement conservés. Ce fut John Ostrom qui se chargea de décrire ces fossiles, appartenant à trois individus d’un genre de carnivore nouveau et inhabituel, qu’il nomma Deinonychus antirrhopus. Ostrom farfouilla également les collections de l’American Museum, et trouva les restes collectés par Barnum Brown plus de trente ans auparavant (également de la formation Cloverly). Il put les référer au genre Deinonychus.

Fossiles de Deinonychus décrits pour l’article de 1969:

¤ Brown (1931-1932):
– AMNH 3015: squelette incomplet sans crâne
– AMNH 3037: une douzaine d’os

¤ Ostrom (1964-1965):
– YPM 5205 (type): un pied gauche
– YPM 5201 à 5204: séries de vertèbres caudales
– YPM 5206: une main droite
– YPM 5210: des vertèbres et un crâne incomplet
– YPM 5232: un crâne incomplet
– YPM 5207 à 5265: éléments isolés et fragmentaires

On a depuis découvert d’autres fossiles de Deinonychus (notamment dans l’Oklahoma, le Montana et le Wyoming), ce qui fait de lui l’un des carnivores le mieux connu, d’autres restes incertains (Deinonychus sp.) ont été exhumés dans l’Utah, l’Arizona, l’Oklahoma et le Maryland.

Fossile de Deinonychus.

Fossile de Deinonychus.

Le dinosaure Deinonychus fait partie de la sous-famille Dromaeosaurinae, avec Adasaurus, Saurornitholestes, Achillobator, le dinosaure Utahraptor, le dinosaure Dromaeosaurus, Dromaeosauroides, ce sont tous des carnivores de taille petite à moyenne, armés d’une redoutable griffe au second orteil.

Quelques mensurations (d’après Ostrom), l’animal fait 2.5 à 3 mètres de long pour 60 à 75 kg.
Crâne: 32 cm
Humérus: 23 cm
Ulna: 18.6 cm
Radius: 17.2 cm
Tibia: 31.2 cm
Fibula: 29.7 cm
Fémur: env. 28 cm

L’anatomie de Deinonychus.

Le crâne de Deinonychus est assez gros, de construction légère avec de larges ouvertures. Il est pourvu de muscles puissants pour actionner les mâchoires garnies de dents crénelées et acérées, faites pour déchiqueter et couper les chairs. Le cou est effilé et très incurvé, donnant à la tête une grande mobilité.

La colonne vertébrale est assez rigide mais néanmoins flexible, cette rigidité se manifeste d’une manière tout à fait particulière dans la plus grande partie de la queue, grâce à un mécanisme qui verrouille les vertèbres caudales: au-dessus de chaque vertèbres, des tendons osseux relient les huit vertèbres suivantes; et sous chaque vertèbre, une extension du chevron s’emboîte dans le chevron voisin, augmentant encore la rigidité du système. La queue reste flexible, grâce à de forts muscles; elle servait de stabilisateur pendant la course et de gouvernail dans les brusques changements de direction.

Les bras sont longs, et les mains de même. Celles-ci sont pourvues de trois grands doigts armés de griffes tranchantes et recourbées; l’humérus est massif, sur lequel s’ancrent des muscles qui donnent une grande force au bras.

Deinonychus en chasse, ce dinosaure était un redoutable prédateur, certainement capable de traquer des proies en meute.

Deinonychus en chasse, ce dinosaure était un redoutable prédateur, certainement capable de traquer des proies en meute.

Le tibia est plus long que le fémur, ce qui caractérise les animaux rapides. Le pied est typique des Dromaeosauridés, pourvu de quatre orteils griffus : le I est réduit, le III et IV, de longueur quasi égale, étaient utilisés pour la marche et la course, enfin le II est ramé d’une grosse griffe pivotante en forme de faucille. Celle-ci est actionnée par des muscles rétracteurs ancrés sur les larges phalanges des orteils. Lors d’une attaque, la griffe décrivait un arc de cercle de haut en bas; de plus, le fémur est doté d’un trochanter sur lequel s’attache un muscle venant de l’ischion, qui provoque des coups de pied vers l’arrière et vers le bas.

Deinonychus a changé l’image des dinosaures, ceux-ci étaient considérés jusque là comme des créatures pataudes et léthargiques.

Or, ce carnivore est tout le contraire : il était puissant et rapide, ses bras longs et forts pouvaient maintenir et lacérer ses proies, tandis que, par l’action des muscles de la jambe et des griffes du pied, il pouvait lacérer et éventrer. Les plaies provoquées par de telles armes provoquaient probablement de grosses hémorragies, qui affaiblissaient la proie, achevée, si besoin était par une morsure dans le cou.

Deinonychus était déjà redoutable seul, mais comme il est probable qu’il vivait et chassait en bande, l’action combinée de plusieurs individus donnait au carnivore la possibilité d’une plus grande réussite à la chasse et l’opportunité de tuer de grosses proies, tel Tenontosaurus, dont les ossements fossiles ont été découvert associés à ceux de Deinonychus.

Deinonychus.

Fiche sur le dinosaure Deinonychus

Signification : griffe redoutable

Taille : 3 à 4 mètres, 1 mètre de haut (sans la tête)

Poids : 50 à 70 kg

Groupe : Théropodes

Famille : Dromaeosauridés

Epoque : Crétacé supérieur (119-97 ma)

Régime alimentaire : Carnivore

Répartition : Etats-Unis (Montana, Oklahoma, Utah et Wyoming).

Date de sa découverte : 1964.

Facebooktwitterpinterestmail