Dryosaurus

Dryosaurus est l’un des plus grands et l’un des plus répandus Hypsilophodontidés. Bien que l’un des premiers membres de cette famille, son anatomie était très évoluée. Il avait de longues jambes minces pourvues de trois orteils. Sa mâchoire supérieure était dépourvue de dents. Comme tous les autres Hypsilophodontidés, son seul moyen de défense était la vitesse. Ainsi, si dans les forêts du Jurassique rodait un prédateur tel qu’Allosaurus, Dryosaurus pouvait fuir à toutes jambes afin de se mettre en sécurité.

Des films comme Big Al, retraçant la vie d’un Allosaurus montrent que, au moins les parents de Dryosaurus, tels qu’Othnielia couraient vite. Ainsi, dans une scène, on voit Big Al devant une groupe d’Othnielia, il commence à courir, les petits Hypsilophodontidés le voient et courent à toutes jambes se réfugier au près d’un Stégosaurus. Les Hypsilophodontidés pouvaient éviter les gros prédateurs.

Dryosaurus possédait un bec corné, caractéristique des Ornithopodes. Ainsi, les Iguanodontidés en héritèrent, ce qui voudrait dire que les Hypsilophodontidés sont les ancêtres des Iguanodontidés.

Dryosaurus

dryosaurus.

Signification : Reptile des chênes

Taille : 3 mètres de long, 1,2 mètre de haut

Poids : Environ 240 kg

Groupe : Ornithopodes

Famille : Hypsilophodontidés

Epoque : Jurassique supérieur et Crétacé inférieur (140-110 ma)

Régime alimentaire : végétivore

Répartition : Etats-Unis (Colorado, Utah et Wyoming), Afrique (Tanzanie). Peut-être Australie et Europe (Angleterre et Roumanie).

Facebooktwitterpinterestmail