Euoplocéphalus

La majeure partie de nos connaissances sur les Ankylosauridés proviennent des études réalisées sur cet animal, exhumé dans les années 1970 et 1980. Des bandes de plaques étaient incrustées dans la peau du dos d’Euoplocéphalus et parsemées de clous osseux. de lourdes plaques couvraient le cou et des pointes longues et triangulaires protégeaient les épaules et la base de la queue. Vue de l’extérieur, la tête est une lourde boîte osseuse recouverte de plaques osseuses soudées aux os crâniens. L’intérieur est un ensemble complexe de chambres et de canaux aériens qui caractérisaient les Ankylosauridés et les Nodosauridés. D’épaisses pointes protégeaient la tête. Les paupières étaient aussi cuirassées, formant des volets qui descendaient pour protéger les yeux en cas de menace, mais il ne s’agissait pas de structures annexes : les véritables paupières étaient sans doutes formées de membranes délicates habituelles. Avec son bec cornu, Euoplocéphalus mangeait sûrement n’importe quel genre de végétation.

Euoplocéphalus

euoplocephalus.

Signification : Reptile à la tête bien cuirassée

Taille : 5,50 mètres de long

Poids : près de 2 tonnes

Groupe : Ankylosaures

Famille : Ankylosauridés

Epoque : Crétacé supérieur (80-70 ma)

Régime alimentaire : végétivore

Répartition : Canada (Alberta)

Date de sa découverte : années 1970 et 1980.

 

Facebooktwitterpinterestmail