Des os fossiles de la queue d’un hadrosaure trouvés au Mexique

Des os fossiles de la queue d’un hadrosaure ont été trouvés au Mexique, dans le désert de l’Etat de Coahuila, au nord du pays et plus précisement dans la municipalité de General Cepeda. Cette espèce de dinosaure est surnommé « dinosaure à bec de canard ». Sa mâchoire sans dent fait en effet songer à un bec, elle lui permettait de se procurer et de mâcher facilement sa nourriture. Il reste une léger doute qu’en à l’espèce de dinosaure, car il pourrait s’agir d’un lambéosauriné, qui possédait des crêtes ou tubes crâniens, et étaient en général moins corpulents que les hadrosaures.

Cette série d’os fossilisés a une longueur de cinq mètres, elle comprend 50 vertèbres en parfait état de conservation reliées les unes aux autres. Selon les connaissances paléontologiques actuelles, ce dinosaure possède entre 50 et 70 vertèbres caudales (de la queue). Une bonne partie des os de la queue d’un hadrosaure ont donc été trouvés, mais aussi d’autres os fossiles, notamment de la hanche. Selon les paléontologues, ils ont 72 millions d’années et datent donc de l’ère géologique du Crétacé supérieur.

Hadrosaure trouvé au Mexique.

Les restes d’autres parties de l’animal n’ont pas été retrouvés, mais il s’agirait vraisemblablement d’un dinosaure mesurant une dizaine de mètres de longueur, la queue équivalait à la moitié de son corps.

La scientifique Felisa Aguilar a expliqué combien cette découverte est importante car il est très rare de mettre à jour un squelette non démembré, avec donc des os très dispersés et séparés les uns des autres.

Os fossiles de la queue d’un hadrosaure.

Un autre chercheur, Ángel Ramírez Velasco, a ajouté que « Pour l’étude biologique du dinosaure, cette découverte est importante, car elle va rendre effective l’étude d’une séquence qui permettra de connaître les caractéristiques des vertèbres. Nous allons pouvoir observer comment elles se différencient en taille en fonction de leur position sur la colonne vertébrale ».

Puis il poursuit : « À l’origine nous pensions avoir besoin d’une aire de travail d’environ 3 m sur 6, mais au fur et à mesure de notre travail nous nous sommes rendu compte pour libérer le squelette il fallait élargir la zone à 4 m sur 8 en suivant l’orientation des restes osseux ».

De plus, le fossile permet de voir les espaces où se trouvaient le cartilage entre les vertèbres, ce qui permettra aux scientifiques d’étudier de la biomécanique de la queue de cet animal.

Os fossilisés d'hadrosaurea d'une longueur de 5 mètres.

L’hadrosaure est un dinosaure végétivore ayant vécu durant le crétacé, il y a environ 100 millions d’années. Il est de la famille des hadrosauridés, c’est-à-dire un dinosaure ornithopode assez commun. On connait environ 70 espèces d’ornithopode. Il est souvent appelé « dinosaure à bec de canard » au vu de sa ressemblance avec cet animal. Sa mâchoire fait en effet penser à un bec, ce qui lui permettait de se procurer assez facilement sa nourriture.

Un hadrosaure.

Les travaux de recherche scientifique sont effectués par des chercheurs mexicains de l’Institut national pour l’anthropologie et l’histoire (INAH) et de l’Université autonome nationale de Mexico (UNAM).

Le fossile a été découvert au début du mois de mai 2005, mais les fouilles n’eurent lieu qu’en 2012, le temps d’obtenir les autorisations nécessaires.

A noter qu’il n’est pas impossible de trouver le reste du squelette fossilisés sous les fouilles actuelles.

Facebooktwitterpinterestmail