dino-shop.fr

Kunbarrasaurus ieversi

Le dinosaure Kunbarrasaurus ieversi a été découvert en Australie dans le Queensland en 1989, il est apparenté au célèbre ankylosaure (Ankylosaurus). Le fossile de ce dinosaure montre qu’il faisait 3 mètres de long pour une hauteur de 1,70 mètre avec une queue.

Le nom Kunbarrasaurus ieversi vient du terme Kunbarra, qui signifie « bouclier » en langue aborigène et du grec souros qui veut dire lézard, associé au nom du découvreur du fossile holotype Ian Ivers.

Le dinosaure Kunbarrasaurus est rattaché à l’infra-ordre des Ankylosauria, ou ankylosauriens, des dinosaures ornithischiens végétivores caractérisés par un corps massif aplati, reposant sur de courtes et puissantes pattes, et dotés d’une armure osseuse recouvrant la majeure partie de leur corps à l’exception du ventre. C’est un ankylosaurien primitif, proche de l’ancêtre commun d’où ont divergé les stégosaures et les ankylosaures.

Dinosaure Kunbarrasaurus.

Les paléontologues pensaient au moment de la découverte du fossile qu’il s’agissait du dinosaure Minmi paravertebra, un dinosaure australien qui a vécu durant le Crétacé inférieur. Mais en 2007, des scientifiques ont étudié les os du squelette fossilisé par tomodensitométrie (fait à l’hôpital Mater Adult), en particulier son crâne. Le dinosaure avait une oreille avec des os du labyrinthe de l’oreille interne d’une taille inhabituellement grande. Une étude à l’aide de rayons X ont aussi révélé la présence de cavités nasales très différentes des autres ankylosauriens connus en Amérique du Nord et en Asie. On avait donc à faire à une espèce nouvelle, du fait de ces quelques traits distinctifs du crâne.

Fossile du dinosaure Kunbarrasaurus.

Kunbarrasaurus avait des saillies osseuses, formant une armure autour de son de corps, dans la peau sur la tête, le dos, l’abdomen, les jambes et le long de la queue.

Ce dinosaure était végétivore, le contenu intestinal fossilisé est presque complets et bien conservés, on l’a trouvé dans la cavité abdominale en face de l’os iliaque gauche. Le contenu de l’intestin est constitué de fragments de tissu fibreux ou de plante vasculaire, de fructifications, de graines sphériques et de tissu vésiculaire (peut-être des sporanges de fougère). Les coupes nettes des aliments fossilisées et le manque de gastrolithes suggèrent que l’animal utilisait sa bouche pour découper et broyer ses aliments.

Kunbarrasaurus ieversi fossilisé.

Il a été trouvé exactement à Marathon Station, au sud de la rivière Flinders, à l’est de Richmond, north-western Queensland. La formation géologique est appelée Allaru Mudstone, des sédiments marins, dans lesquelles on trouve de nombreux fossiles marins, tel que des bivalves, gastropodes ou belemnites, on encore des poissons Teleost et des reptiles marins (Platypterygius longmani ou Elasmosauridae indet.) Mais on y a trouvé aussi du pterosaure, le non-titanosaurian sauropode Austrosaurus mckillopi et des fossiles d’ankylosaurien à ce jour attribués au dinosaure Minmi. La période géologique de ce site est l’Albien supérieur ou le Cenomanian inférieur (Crétacé).

Ce fossile est le squelette de dinosaure le plus complet jamais trouvé dans l’Est du Gondwana.

Source : journal PeerJ, Cranial osteology of the ankylosaurian dinosaur formerly known as Minmi sp. (Ornithischia: Thyreophora) from the Lower Cretaceous Allaru Mudstone of Richmond, Queensland, Australia. Décembre 2015.

Facebooktwitterpinterestmail
dino-shop.fr