Opisthocoelicaudia

Pour Opisthocoelicaudia, on ne peut que supposer la taille et l’aspect exacts de ce Sauropode car il manque la tête et le cou au seul squelette découvert dans le désert de Gobi, en Mongolie. Cependant, le reste du corps était bien conservé et semble être celui d’un Camarasauridé typique, mais à échelle réduite. La façon dont les vertèbres de la queue s’imbriquent les unes dans les autres différencie Opisthocoelicaudia des autres Sauropodes connus. En général, les vertèbres d’un Sauropode sont évidées sur le devant (c’est-à-dire qu’elles sont concaves vers la tête de l’animal), et elles s’emboîtent vers l’avant. Mais les vertèbres caudales d’Opisthocoelicaudia sont concaves sur l’arrière et se soudent vers l’extrémité de la queue. Donc, le contraire des autres Sauropodes. Le nom de l’animal vient de cette caractéristique.

L’étrange articulation d’Opisthocoelicaudia conférait une structure puissante et rigide à la queue. Certains paléontologues pensent qu’elle aurait servi de pilier pour stabiliser l’animal lorsqu’il se levait sur ses pattes arrière pour se nourrir aux plus hautes branches des arbres. D’autres Sauropodes, comme les Diplodocidés et les Titanosauridés ont utilisé cette technique.

Au vu de la tardivité d’Opisthocoelicaudia par rapport aux autres membres de sa famille, on peut dire que les Camarasauridés ont vécu longtemps : de la fin du Jurassique jusqu’à la fin du Crétacé; contrairement à ce qu’on croyait (on pensait que les Camarasauridés étaient limités au Jurassique supérieur [159-137 ma]). Presque tous les Camarasauridés proviennent du Jurassique supérieur. Si Opisthocoelicaudia a vécu au Crétacé supérieur (97-65 ma) et que tous les autres Camarasauridés ont vécu au Jurassique supérieur, on peut supposer la présence d’un membre de cette famille au Crétacé inférieur ou moyen. Euhélopus, Jobaria ou Aragosaurus pourraient être ce dinosaure. Aragosaurus « gagne » car il est plus apparenté aux vrais Camarasauridés et que Jobaria est trop primitif. Si tel est le cas, Aragosaurus pourrait être l’ancêtre d’Opisthocoelicaudia, étant donné qu’ils ont vécu sur le même continent, mais pas dans le même pays. En général, les Sauropodes les plus présents lors du Crétacé supérieur étaient les Titanosauridés (Paralititan, Saltasaurus ou Titanosaurus). Mais ces animaux ne sont pas connus au-delà de 100-65 ma, du Crétacé moyen à supérieur.

Opisthocoelicaudia

opisthocoelicaudia.

Signification : A la queue dont la face arrière des vertèbres est concave

Taille : 12 mètres de long

Groupe : Sauropodes

Famille : Camarasauridés

Epoque : Crétacé supérieur (75-65 ma)

Régime alimentaire : Herbivore

Répartition : Asie (Mongolie).

opisthocoelicaudia.

 

Facebooktwitterpinterestmail