Rhinorex condrupus

Le dinosaure Rhinorex condrupus est un hadrosaure de la fin du Crétacé, qui faisait environ 10 mètres de long et pesait environ 4 tonnes, et qui a particularité de posséder un nez très distinctif. Les fossiles de ce dinosaure ont été découverts aux États-Unis, dans l’État de Utah, et sont âgées d’environ 75 millions d’années. Des fossiles ont été découverts la première fois dans les années 1990 dans la formation géologique de Neslen, c’est le seul fossile complet d’hadrosaure provenant du site de Neslen.

Rhinorex condrupus.

Rhinorex signifie « Roi Nez », du fait de son nez si impressionnant et assez unique chez les dinosaures. Les paléontologues ont estimé que le gros nez de Rhinorex ne devait pas lui donner un odorat très développé. En effet, il aurait plutôt servi pour la parade amoureuse ou pour fixer un énorme bec.

Le dinosaure Rhinorex était un végétivore et un parent proche d’autres hardosaures du Crétacé comme le Parasaurolophus et l’Edmontosaurus. Les hadrosaures sont généralement identifiés par des crêtes osseuses qui s’étendent depuis leur crâne. Le dinosaure hadrosaure Edmontosaurus ne possède pas ce genre de crête rigide, mais il a à la place une crête charnue.

Photo de la peau fossile du dinosaure Rhinorex
Peau fossile du dinosaure Rhinorex.

Au début, le Rhinorex a été étudié principalement pour les impressions fossilisées de sa peau.

Rhinorex a n’a pas de crête sur le sommet mais il a un très grand nez.

En analysant les os, le paléontologue a estimé que Rhinorex a vécu dans un environnement marécageux à 75 km de la côte.

Les fouilles pour trouver les fossiles et les recherches ont été menées par les paléontologues de l’Université d’État de Caroline du Nord, en collaboration avec l’Université Brigham Young.

Le dinosaure Rhinorex.

Terry Gates, chercheur à l’Université d’État de Caroline du Nord et Rodney Sheetz de Brigham Young ont trouvé les fossiles stockés dans les locaux de L’université. Quand ils ont reconstruit le crâne, ils ont constaté qu’ils avaient découvert une nouvelle espèce de dinosaure.

Terry Gates a déclaré « Nous avons eu presque tout le crâne, qui était merveilleux, mais la préparation a été très difficile ; il a fallu deux ans pour sortir les fossiles du grès dans lequel ils étaient incorporé.».

Un article a été publié dans le Journal of Systematic Palaeontology en 2014.

Facebooktwitterpinterestmail