Un nouveau dinosaure découvert en Argentine : Eodromaeus

Un spécimen fossilisé de l’une des premières espèces de dinosaures à avoir foulé le sol terrestre, il y a 230 millions d’années, a été mis au jour en Argentine.

L’Eodromaeus était un prédateur coureur à deux pattes qui pouvait atteindre 1,2 mètre de long.

Ce petit animal de 4 à 6 kg de la fin du Trias ressemble à son contemporain l’Eoraptor, mais présente quand même des différences significatives qui renseignent sur les débuts de l’évolution des dinosaures.

Selon le Pr Ricardo Martinez de l’Universidad Nacional de San Juan en Argentine et ses collègues américains, l’Eodramaeus est un ancêtre précoce de la lignée des théropodes qui inclut les dinosaures prédateurs comme le Tyrannosaurus rex.

L’Eodramaeus avait un crâne qui présentait plusieurs caractères des théropodes, comme une ouverture près de l’extrémité de son museau appelée fenêtre promaxillaire ainsi que d’autres ressemblances dans le tronc, le pelvis et les membres.

Les fossiles ont été découverts dans la formation d’Ischigualasto, dans le nord-est de l’Argentine, région qui a fourni d’autres fossiles importants de dinosaures.

Les paléontologues, dont les travaux sont publiés dans le magazine Science, ont aussi daté cette formation et analysé les marques de diversité parmi les dinosaures et d’autres herbivores. Ils ont découvert que les dinosaures étaient plus variés et communs au début du Trias que ce que l’on pensait pour cette région.

En outre, les premiers dinosaures ne semblent pas s’être beaucoup diversifiés quand les autres herbivores ont disparu, ce qui laisse penser que leur ascension n’a pas résulté du remplacement immédiat des niches abandonnées.

eodromaeus.

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : Université de Chicago/Todd Marshall.

eodromaeus.

Facebooktwitterpinterestmail