Chebsaurus algeriensis

Le dinosaure Chebsaurus est un « Eusauropode », un Sauropodes primitifs du Jurassique inférieur et moyen [204-160 ma]), et qui fait probablement partie de la famille des Cétiosauridés. Malheureusement, les seuls restes fossiles de ce dinosaures appartiennent à une espèce juvénile qui mesurait entre 8 et 9 mètres, donc nous ne connaissons pas sa taille adulte.

Parce que les dépôts continentaux du Jurassique inférieur et moyen affleurent rarement, l’histoire des dinosaures Sauropodes est très mal connue avant la radiation des Néosauropodes, à la fin du Jurassique moyen. Mais la découverte de ce Sauropode primitif, provenant du Jurassique moyen de l’Atlas saharien occidental (Haut Atlas algérien), nous apporte quelques informations sur l’évolution des Sauropodes du milieu du Jurassique. Chebsaurus algeriensis représente le Sauropode algérien le plus complet connu à l’heure actuelle, seuls quelques restes épars ayant été trouvés auparavant.

Les restes de Chebsaurus ont été retrouvés dans une succession marno-calcaire (60 cm d’épaisseur) intercalée par de gros bancs de grès, datée du Jurassique moyen. D’autres Sauropodes ainsi que des Théropodes de grande et moyenne taille ont été découverts dans les monts des Ksour de l’Atlas saharien occidental (lieu où on a retrouvé Chebsaurus). La végétation devait être composée de bennettitales (Cycadeoidea), car un fragment y a été retrouvé. Malheureusement, il ne nous informe pas sur la datation du site car cette plante est commune à tout le Jurassique.

Les restes de Chebsaurus ont été découverts précisément dans le Mont de Rouis El Djir, à Oulakak, Daïra de Sfissifa, Wilaya de Naama, dans l’Atlas saharien occidental, en Algérie. Le site est à mi-pente du versant nord du mont Rouis El Djir, dans une série continentale détritique du Jurassique moyen indéterminé, qui recouvre les marno-calcaires du Jurassique inférieur.

Dinosaure Chebsaurus.

Afin de résumer sa description, Chebsaurus devait mesurer dans les 8 à 9 m de long. Il s’agit d’un Sauropode qui était encore au stade juvénile, car les centres de toutes ses vertèbres ne sont pas soudés en arcs neuraux. Chebsaurus se différencie d’autres Sauropodes du Jurassique inférieur et moyen (comme Shunosaurus lii et Ferganasaurus verzilini d’Asie, Cetiosaurus oxoniensis d’Europe, Patagosaurus fariasi d’Amérique du sud, Tazoudasaurus naimi et Atlasaurus imelakei d’Afrique du nord, puis Vulcanodon karibaensis d’Afrique du Sud) sur la base de nombreux caractères anatomiques.

Fragment d’un os long du dinosaure sauropode Chebsaurus algeriensis découvert dans les monts des Ksour (Atlas saharien occidental).

Fossile du dinosaure Chebsaurus.

Le dinosaure Chebsaurus.

Signification : Cheb = désignation d’un adolescent de façon amicale et tendre (le seul spécimen de Chebsaurus ayant été découvert était juvénile)

Taille : 8 à 9 mètres de long (juvénile)

Groupe : Eusauropodes

Famille : probablement Cétiosauridé

Epoque : Jurassique moyen (entre 181 et 160 ma)

Régime alimentaire : végétivore

Répartition : Afrique (Algérie)

Date de sa découverte : décrit en 2005 par Mahammed et al.

Facebooktwitterpinterestmail