Des dinosaures en Charente à Angeac

Des os de dinosaures et autres fossiles sont découverts depuis quelques années dans une carrière de sable à Angeac en Charente (France).

Un os fossile de dinosaure sauropode original trouvé à Angeac.

Selon le paléontologue Jean-François Tournepiche, il s’agit de la phalange terminale du doigt d’une patte de grand sauropode. Elle mesure 34 centimètres et sa taille impressionnante est en rapport avec le reste de l’animal, une des plus grandes espèces animales connue au monde. La phalange était recouverte d’un étui corné qui était la véritable griffe. Les phalanges terminales des quatre autres doigts étaient courts et recouverts d’un ongle ou sabot ressemblant à ceux de l’éléphant. Le terme de griffe est inapproprié, pour de supporter un poids de quelques dizaines de tonnes, les os des pattes de l’animal sont structurés comme les éléments d’une colonne et les pieds reposent sur l’extrémité des phalanges.

Un sauropode est  un grand dinosaure végétivore qui évoluait il y a 130 millions d’années et pouvait mesurer une quarantaine de mètres de longueur.

Info fouilles paléontologiques à Angeac en Charente 2014 : les fouilles paléontologiques se poursuivent sur le site à fossiles de dinosaure d’Angeac en Charente. En 2014, des vertèbres fossilisés de stegosaure, un dinosaure géant, ont été trouvées, de même qu’une tortue fossile entière d’une taille de cinquante centimètres. Selon Renaud Bourgeais, le spécialiste des tortues de ce site paléontologique, il s’agit d’une famille primitive et éteinte, celle des Pleurosternidés, dont voici un des derniers représentants connus.

Angeac en Charente.

New 2013 !

La campagne de fouilles paléontologique 2013 sur le site à dinosaure d’Angeac en Charente a commencé fin juillet, c’est la troisième depuis 2011.

De nouveau, il a été mis en place des visites guidées gratuites, jusqu’à cinq visites par jour le site n’a cessé de voir défiler les groupes de touristes et de personnes des environs.

Outre la visite du chantier de fouille, où s’affaire une bonne vingtaine de personnes, les visiteurs ont pu voir et même avoir en main des fossiles vieux d’environ 130 millions d’années. Le guide explique que tel pièce est une dent de gros dinosaure végétivore cassée, découverte il y a quelques jours, tel autre une dent de crocodile et ou encore que tel ensemble de fragments sont les morceaux de carapace d’une tortue qui devait mesurer entre 50 et 60 centimètres.

Lors de cette campagne de fouille 2013, les paléontologues ont exhumé de la roche sédimentaire fossilifère 850 morceaux de fossiles remarquables, neuf dents de grands sauropodes, une vertèbre caudale et une autre, plus élancée et plus rare de la partie supérieure de la colonne vertébrale, mais aussi un morceau de la mâchoire inférieure et un autre du crâne d’un ornithomimosaure. Ce dinosaure qui ressemblait plus ou moins à une autruche s’est enrichi de cinq spécimens cette année. Un paléontologue au Muséum d’histoire naturelle de Paris explique que « Nous en avions 21 en début de campagne, nous en sommes à 26 ».

Dinosaures en Charente à Angeac.

Photo ci-dessus : le fémur fossile dépasse les 2,35 mètres, ce qui suggère un animal d’un poids d’une quarantaine de tonnes pour environ 35 mètres de long.

Il faudra une année en atelier de préparation à Angoulême pour laver, décaper, identifier et classer les fossiles de sept espèces d’animaux différentes, et d’un grand dinosaure, ainsi que les fossiles de végétaux découverts lors de cette campagne de fouilles.

Mise à jour été 2011 : des fossiles de dinosaures sont découverts peu à peu dans la carrière Audouin d’Angeac en Charente. L’équipe de bénévoles passionnés de paléontologie qui effectuent les fouilles a travaillé cet été 2011 en juillet et en août, et environ 300 ossements fossiles de dinosaures, approximativement datés pour le moment d’il y a 130 millions d’années ont été trouvés.

Fouille paléontologique à Angeac en Charente.

Jean-François Tournepiche, le conservateur du musée d’Angoulême explique qu’il y a encore cent à trois cent mille ans, la Charente coulait dans la partie sud de cette vallée. Et il y a environ dix mille ans, le fleuve est passé côté nord, laissant là des sédiments. Les fouilles paléontologiques, c’est un démontage spécifique, car les ossements se situent dans des couches de sédiments différentes qu’il faut repérer. Ensuite, les os sont dégagés, mesurés, cartographiés et répertoriés.

Dinosaure d'Angeac en Charente.

Les précédentes info :

Le paléontologue Jean-François Tournepiche explique que les dinosaures évoluaient en leur temps au milieu d’un climat et d’une végétation tropicaux.

Jean-François Tournepiche ajoute qu’« En fait, depuis plusieurs années, les ossements découverts faisaient penser à des éléphants géants, voire à des baleines. La découverte début 2008 des vertèbres puis du fémur géant de 2,40 mètres l’été dernier, ont bien confirmé que l’on était en présence de dinosaures. Nous sommes certains que d’autres ossements de dinosaures se trouvent disséminés dans un périmètre de 20 hectares jouxtant la carrière ».

Angeac en Charente : fossiles de dinosaures.

Christian Dufront, le maire d’Angeac en Charente, a confirmé que la municipalité, la communauté de communes de Châteauneuf et le Département se réunissaient régulièrement pour définir un projet d’exploitation du site dont la priorité serait l’exposition des découvertes au public.

Facebooktwitterpinterestmail