Gideonmantellia

Le dinosaure Gideonmantellia est un Ornithopode basal du Crétacé inférieur (Barrémien) de Galve, province de Teruel, en Espagne. Il comprend qu’une seule espèce, Gideonmantellia amosanjuanae.

En 1982, le paléontologue amateur José María Herrero Marzo avec son Fils Jésus découvrent dans une fosse près de Galve, sur le site de Poyales Barranco Canales site, les restes d’un petit Euornithopode. En 1987, à partir de ce matériau, José Luis Sanz, décrit un fémur gauche et un os iliaque, il les attribuer alors à Hypsilophodon foxii. En 1995, José Ignacio Ruiz-Omeñaca réalisé que cette découverte représente un taxon distinct, après qu’il ait préparé les os en 1994 et 1995. Ruiz-Omeñaca poursuit ses études en 1996, dans le cadre de sa thèse. En 2001, il publié une description plus détaillée et plus complète, en 2004 il réaffirmet qu’une de nouvelle espèce a été découverte. En 2006, dans sa thèse de doctorat, il la nomme Gideonmantellia amosanjuanae, en tant que nomen ex dissertatione ce nom était encore invalide.

En 2012, l’espèce type Gideonmantellia amosanjuanae a été correctement décrite de nouveau par Ruiz-Omeñaca avec José Ignacio Canudo, Gloria Cuenca-Bescós, Penélope Cruzado-Caballero, José Manuel Gasca et Miguel Moreno-Azanza. Le nom est en l’honneur du descripteur du premier Hypsilophodon, Gideon Mantell. Le nom d’espèce est en l’honneur de la paléontologue María Olga Amo Sanjuan, qui a étudié la faune du Crétacé de Galve.

L’holotype, MPG-PBCH, a été trouvé dans un dépôt fluviatile de la Formation Camarillas, datant du début du Barrémien. Il se compose d’un squelette partiel articulé, sans le crâne, d’un individu juvénile, avec trente-trois vertèbres du dos, de la hanche et de la queue, vingt et un fragments des arcs neuraux, six chevrons, des fragments de côtes, des tendons ossifiés, la gauche du bassin et les deux membres postérieurs. Le spécimen fait partie de la collection du Museo Paleontológico de Galve et est exposé dans le hall paléontologique de la mairie de Galve.

Le taxon a été entre 1995 et 2001 attribué aux Hypsilophodontidae. Aujourd’hui, ce groupe est considéré comme un groupe naturel paraphylétique et Gideonmantellia était en 2012 placé dans une position basale dans les Ornithopoda.

Ruiz-Omeñaca, J. I.; Canudo, J. I.; Cuenca-Bescós, G.; Cruzado-Caballero, P. L.; Gasca, J. M.; Moreno-Azanza, M. , 2012, A new basal ornithopod dinosaur from the Barremian of Galve, Spain. Comptes Rendus Palevol.

Classification: Dinosauromorpha – Dinosauria – Ornithischia – Predentata – Genasauria – Neornitischia – Cerapoda – Ornithopoda – Ornithopoda
Origine du nom: D’aprés Gideon Algernon Mantell
Découverte(s): Province de Teruel (Espagne)
Epoque géologique: Barrémien inféreur
Taille: 1 mètre
Poids: environ celui d’un gros chat ou d’un chien

Facebooktwitterpinterestmail