Lythronax Argestes

Le dinosaure Lythronax Argestes était un théropode carnivore bipède de 7 à 8 mètres de long, pour un poids estimé d’environ 2,5 tonnes. Il possédait un museau étroit et court. Il avait un arrière ramassé du crâne et des yeux orientés de telle façon qu’il bénéficiait d’une vision étendue. Plus généralement, on peut dire que c’est un gros dinosaure carnivore bipède, avec une grosse tête et de petits bras.

Le nom Lythronax Argestes signifie littéralement le « roi du sang d’Argeste ».

Les fossiles retrouvés en 2009 sont des os du crâne, de la hanche, de la queue et des jambes. Il y a une cinquantaine d’ossements répertoriés.

Le dinosaure Lythronax Argestes.

Ces os fossilisés ont été découverts aux Etats-Unis d’Amérique (USA), dans l’Etat dans l’Utah, dans la formation géologique de Wahweap, dont les roches datent du Campanien, qui s’est étendu de -83,5 à -70,6 millions d’années.

Lythronax Argestes aurait donc vécu il y a environ 80 millions d’années. A cette époque géologique, et plus généralement au Crétacé supérieur (-99,6 à -65,5 millions d’années), l’Amérique du Nord était fragmentée par des voies maritimes en plusieurs îles-continents. L’une d’entre d’elles, nommée Laramidia, s’étendait alors du Mexique à l’Alaska, en incluant donc l’Utah.

Lythronax Argestes.

La morphologie du dinosaure Lythronax ne laisse aucun doute, il s’agit d’un tyrannosauridé, proche du célèbre Tyrannosaurus rex, mais il est plus âgé de 10 à 12 millions d’années. Ce n’est pas un ancêtre direct de Tyrannosaurus, mais le plus vieux représentant connu de la famille des tyrannosauridés à ce jour. En son temps, toujours à ce jour, il semble que Lythronax Argestes était le principal prédateur du système écologique.

Le dinosaure A est un Lythronax argestes, le B unTeratophoneus curriei.Fossile Lythronax.

D’après l’étude des os du crâne faite par les paléontologues, Lythronax argestes avait un museau relativement court et étroit, tandis que l’arrière de sa tête était élargi, il avait des yeux partiellement orientés vers l’avant et donc une vision binoculaire.

Dinosaure Lythronax.

Ce nouveau spécimen vient ajouter une nouvelle couche de complexité à la généalogie des tyrannosaures. En effet, la vision binoculaire serait apparu 10 à 12 millions d’années plus tôt que ce que prévoyaient les théories admises jusque là. Cette caractéristique et d’autres du fossile démontrent donc que la lignée des tyrannosauridés s’est diversifiée bien plus tôt qu’on le pensait jusqu’alors.

Un autre débat, est celui de savoir si la lignée des tyrannosauridés à une origine nord-américaine ou asiatique.

D’après un article paléontologique publié dans la revue Plos One et écrit par Mark Loewen, du Musée d’histoire naturelle de l’Utah (NHMU), en 2013.

Facebooktwitterpinterestmail