Mochlodon

Le genre Mochlodon qui fut considéré alternativement comme un synonyme de Rhabdodon, puis de Zalmoxes, est revalidé avec la description d’une nouvelle espèce, le dinosaure Mochlodon vorosi du Santonien de Hongrie.

Ce rhabdodontide hongrois est en effet très proche phylogénétiquement (et géographiquement) d’un rhabdodontide du Campanien inférieur d’Autriche, Mochlodon suessi dont l’espèce est ressuscitée.

Selon les auteurs de l’article, Mochlodon serait une forme naine avec une longueur de 1,60 m à 1, 80 m, alors que le Zalmoxes de Roumanie dont la taille est ramenée à environ 2,50 m (au lieu des 3 à 4 m mentionné auparavant) serait proche de l’état ancestral des Rhabdodontidae et ne serait pas une forme naine. Quant au genre Rhabdodon maintenant limité géographiquement au sud de la France et à l’Espagne, il serait lui atteint de gigantisme avec une longueur pouvant atteindre 6 m (il habitait une île de plus grande taille que celles où vivaient Zalmoxes et Mochlodon).

En fait les très nombreux fossiles de rhabdodontidés trouvés en France (et dont bon nombre n’ont pas encore été décrits) proviennent de niveaux stratigraphiques différents (du Campanien inférieur au Maastrichtien inférieur) et présente une telle variabilité dans les tailles et les formes qu’ils appartiennent probablement a plusieurs espèces et peut être plusieurs genres. Certains étant de petites tailles et d’autres faisant figure de géants pour ce groupe d’ornithopode.

Le site de Montplo à Cruzy a récemment livré l’une des plus grosse mandibule de Rhabdodontide trouvée en France et elle présente des proportions qui diffère nettement de celles d’une autre célèbre mandibule de Rhabdodon de Cruzy (provenant du site de Massecaps). Ces différences ne sont pas forcément dues à une différence d’âge individuelle de ces animaux.

Dinosaure Rhabdodon de Cruzy
Dinosaure Rhabdodon de Cruzy.

Elles pourraient aussi appartenir à des espèces différentes, mais pour le prouver ou l’infirmer il faudrait trouver davantage de spécimens (notamment articulés).

Attila Osi, Edina Prondvai, Richard Butler, David B. Weishampel, 2012, Phylogeny, Histology and Inferred Body Size Evolution in a New Rhabdodontid Dinosaur from the Late Cretaceous of Hungary. PLoS ONE , 7(9) , e44318.

Facebooktwitterpinterestmail