Nanotyrannus

Nanotyrannus était défavorisé par sa taille et sa denture assez faible. Il devait compter sur sa légèreté et sa vitesse pour surprendre ses proies. Il choisissait sans doute ses victimes en rapport avec la taille ou il se repaissait d’animaux morts. On ne connaît Nanotyrannus que par un crâne, avec la mandibule associée. Le museau est allongé et fin, légèrement resserré en son milieu; il occupe un peu plus de la moitié de la longueur totale du crâne. L’arrière crâne est haut et allégé par de larges fenestrations. Le plus étonnant, ce sont les orbites placées de façon que les yeux regardent vers l’avant. Seuls les mammifères et les rapaces actuels ont une telle disposition.

D’abord, on a pensé qu’il ne s’agissait pas d’un adulte, mais d’un jeune d’une espèce de Théropodes baptisée Gorgosaurus. Il fut renommé Nanotyrannus en 1988 : on considéra alors qu’il s’agissait plutôt d’un dinosaure adulte, d’une espèce primitive de Tyrannosauridé. Ce caractère primitif apparaît aussi dans les dents, en forme de lame et plus minces que celles de ses cousins, avec qui il cohabitait à la fin du Crétacé.

Nanotyrannus est l’un des plus petits Tyrannosauridés connu. Il est plus petit qu’Alioramus, mais avait une carrure plus large. En effet, il possédait un museau se rapprochant plus de celui des gros Tyrannosauridés que celui des petits Tyrannosauridés asiatiques comme Alioramus. Celui-ci possédait un museau long et fin.

Nanotyrannus

nanotyrannus.gif

Signification : Tyran nain

Taille : 5 à 6 mètres de long, environ 2,5 m de haut

Poids : environ 500 kg

Groupe : Théropodes

Famille : Tyrannosauridés

Epoque : Crétacé supérieur (~70 ma)

Régime alimentaire : Carnivore

Répartition : Etats-Unis (Montana)

Date de sa découverte : baptisé Nanotyrannus en 1988.

Facebooktwitterpinterestmail