dinosauresetvolcans.com

Des oeufs renforceraient le lien entre dinosaures et oiseaux actuels

Les scientifiques ont découvert une série d’œufs de dinosaures avec une caractéristique unique : ils sont de forme ovale. La découverte appuie la théorie selon laquelle les oiseaux et les théropodes non aviens, pourrait avoir un ancêtre commun, elle renforce le lien entre dinosaures et oiseaux actuels.

Avant sa mort en décembre 2010, Nieves López Martínez, paléontologue de l’Université Complutense de Madrid, a travaillé sur la recherche d’œufs de dinosaures avec une caractéristique très particulière : une forme ovale. En collaboration avec Enric Vicens, paléontologue de l’Université Autonome de Barcelone, les deux scientifiques ont effectué une analyse exhaustive de leur découverte, publiée dans la revue Palaeontology.

Ce nouveau type d’oeuf a reçu le nom scientifique de Sankofa pyrenaica. Les œufs ont été découverts dans la région de Lleida Montsec, dans deux sites situés de chaque côté de la Terradets pass en Espagne.

Un oeuf de dinosaure Sankofa pyrenaica partiellement conservé et dégagé du grès dans lequel il a été trouvé. Cette découverte renforce le lien entre dinosaures et oiseaux actuels.

Un oeuf de dinosaure Sankofa pyrenaica partiellement conservé et dégagé du grès dans lequel il a été trouvé. Cette découverte renforce le lien entre dinosaures et oiseaux actuels.

La région du Sud des Pyrénées est riche en sites d’œufs de dinosaures, dont la plupart correspondent à des œufs de sauropodes du Crétacé supérieur, datant de plus de 70 millions d’années. Pendant cette période, la région était une zone côtière de plages et des deltas qui ont gagné sur la mer par l’accumulation de sédiments. Le sable et la boue de cette période ont fait place, des millions d’années plus tard, au grès et à la marne où des restes de dinosaures peuvent maintenant être trouvés. Les bords de plage et les terres plates côtières sont les endroits où un grand nombre de dinosaures ont pondu leurs œufs.

Les sites où les découvertes ont été faites correspondent au Crétacé supérieur, entre les périodes Campanien et Maastrichtien, il y a 70 à 83 millions ans.

Les oeufs fossilisés Sankofa Pyrenaica sont de forme inhabituelle, ils sont âgés du Crétacé.

Les oeufs fossilisés Sankofa Pyrenaica sont de forme inhabituelle, ils sont âgés du Crétacé.

Les fossiles trouvés sont des petits œufs mesurant environ 7 centimètres de hauteur et 4 cm de large, tandis que la coquille mesure en moyenne 0,27 mm d’épaisseur. La plupart des œufs trouvés sont cassés en petits fragments, mais les scientifiques ont également découvert des œufs plus ou moins complets, qui peut être facilement étudiés par sections. Les œufs trouvés dans les sites appartiennent tous à la même espèce. La principale différence par rapport aux autres oeufs à la même période est leur forme asymétrique, analogue à celle des oeufs de poulet. Les échantillons plus complets montrent clairement une forme ovale rarement vu dans les œufs de la période du Crétacé supérieur et semblables à des œufs modernes.

Leur forme est une caractéristique unique des œufs théropodes de la période du Crétacé supérieur et semble indiquer un lien avec les œufs d’oiseaux.

Les œufs de dinosaures aviaires sont symétriques et allongée. L’asymétrie des œufs d’oiseaux est associée à la physiologie des oiseaux : ils prennent cette forme du fait de l’existence d’un seul oviducte qui peut former un seul œuf à la fois. Dans ce cas, l’isthme, la région dans l’oviducte qui crée la membrane de la coquille d’œuf, donne à l’œuf sa forme asymétrique. Grâce à cette forme, l’extrémité la plus large contient un sac d’air qui permet à l’oiseau de respirer dans les derniers stades de son développement. Cette étape de l’évolution est encore relativement peu développé chez les dinosaures.

Ainsi, l’œuf découvert par l’UCM et les chercheurs UAB pourrait représenter le chaînon manquant entre les dinosaures et les oiseaux. Un seul autre œuf, découvert en Argentine et correspondant à un oiseau primitif de la même période, a des caractéristiques similaires.

La découverte appuie la théorie selon laquelle les théropodes non aviens, les dinosaures de la période crétacée, et les oiseaux pourraient avoir eu un ancêtre commun, elle renforce le lien entre dinosaures et oiseaux actuels

Nieves López-Martínez, Enric Vicens, 2012, A new peculiar dinosaur egg, Sankofa pyrenaica oogen. nov. oosp. nov. from the Upper Cretaceous coastal deposits of the Aren Formation, south-central Pyrenees, Lleida, Catalonia, Spain. Palaeontology , 55 (2) , 325 .

Facebooktwitterpinterestmail
dinosauresetvolcans.com