Arrhinocératops

Le nom Arrhinocératops, qui signifie « tête sans corne nasale », a été donné à cet animal par William Parks. Il l’avait exhumé de la Red Deer River, dans l’Alberta, au Canada, en 1925, et croyait que le spécimen était dépourvu de corne nasale. W. Parks pensait qu’il devait avoir un os séparé pour soutenir une corne nasale, mais l’on sait aujourd’hui que ce n’est pas le cas. Arrhinocératops présente une bosse osseuse là où aurait été sa corne et la science moderne considère que c’est une preuve suffisante. Toutefois, du fait des lois de la nomenclature biologique admises sur la scène internationale, fondées sur la primauté historique, ce dinosaure doit conserver son nom totalement inadéquat.

Arrhinocératops est un parent proche du dinosaure à longue collerette Chasmosaurus, mais il ressemblait au dinosaure à petite collerette, Tricératops, avec son crâne court et ses cornes frontales bien développées pointant vers l’avant au-dessus du museau. Il avait également une corne nasale de taille modeste.

Des ouvertures rondes sont découpées dans l’os de la collerette d’Arrhinocératops, pour l’alléger. La collerette même est grande, comme chez Chasmosaurus, et a un bord très festonné, garni de grandes bosses osseuses espacées les unes des autres.

Les fossiles de ce dinosaure à cornes d’Amérique du Nord ne sont pas aussi courants que ceux des nombreux autres membres de cette famille. Peut-être l’animal n’était-il pas très répandu ou habitait-il dans de hauts plateaux arides où il avait moins de chance d’être fossilisé.

Arrhinocératops

arrhinoceratops.

Signification : Tête sans corne nasale

Taille : 5,50 à 9 mètres

Groupe : Cératopsiens

Famille : Cératopsidés

Epoque : Crétacé supérieur (Environ 80 à 71 ma)

Régime alimentaire : végétivore

Répartition : Alberta (Canada)

Date de sa découverte : 1925.

Facebooktwitterpinterestmail