dino-shop.fr

Dinosaures français du Jurassique moyen

Les fossiles de dinosaures français du Jurassique moyen sont nombreux.

Les roches datant du Jurassique moyen de France se sont pour la plupart déposées en milieu marin, même si on relève parfois des indices d’émersion. On y trouve parfois à l’occasion des restes de dinosaure, qui peuvent être relativement complets.

Dès le début du XIXe siècle, des fossiles de théropodes furent trouvés dans le Bathonien de la région de Caen, l’un des plus significatifs étant le squelette partiel décrit sous le nom de Poekilopleuron bucklandi (détruit en 1944). Beaucoup plus récemment, un autre squelette de théropode du Bathonien de cette région a été décrit sous le nom de Dubreuillosaurus valesdunensis.

Fossiles du dinosaure Poekilopleuron bucklandi.

Ossements du théropode Poekilopleuron bucklandi, du Bathonien des environs de Caen, décrit par J.A. Eudes-Deslongchamps en 1838.

En Normandie, l’étage Callovien correspond surtout à des roches argileuses, bien visibles dans les falaises des Vaches Noires entre Villers-sur-Mer et Houlgate (Calvados), où des restes en général fragmentaires de théropodes, appartenant semble-t-il à plusieurs espèces, ont été récoltés depuis le XIXe siècle.

 Falaises des Vaches Noires, où des fossiles de dinosaures français du Jurassique moyen ont été découverts.

Les falaises des Vaches Noires, où des fossiles de dinosaures français du Jurassique moyen ont été découverts.

On trouve aussi ces argiles à l’intérieur des terres, où elles sont exploitées en carrières. Celle d’Argences (Calvados) a livré en 1955 un remarquable squelette incomplet de stégosaure, à partir duquel fut établi le genre Lexovisaurus. Des restes de sauropodes sont aussi connus dans le Callovien de Basse-Normandie.

Dinosaure Lexovisaurus.

Le dinosaure Lexovisaurus.

En Franche-Comté aussi, les dépôts marins du Callovien ont fourni des ossements de dinosaures. Certains d’entre, trouvés au Puits de la Brême (Doubs), attirèrent l’attention du paléontologue anglais William Buckland au Musée de Besançon dès 1826, 16 ans avant l’ « invention » du mot « dinosaure » !

Vertèbre fossile de dinosaure du Puits de la Brême, près d’Ornans (Doubs).

Vertèbre de sauropode du Callovien du Puits de la Brême, près d’Ornans (Doubs).

Il s’agit de restes de théropode et de sauropode. Le Musée de Gray (Haute-Saône) conserve aussi un fémur d’un grand théropode provenant du Callovien de la région.

<<< PrécédentSuite >>>

Facebooktwitterpinterestmail
dino-shop.fr