Oohkotokia

Le dinosaure Oohkotokia est un genre éteint d’Ankylosauridé. Il est connu dans les couches supérieures du Crétacé de la Two Medicine Formation du Campanien supérieur (il y a environ 74,9 Ma) du Montana (Etats-Unis).

Le nom générique, Oohkotokia, est dérivée du langage indien Blackfoot « ooh’kotoka », qui signifie « grosse pierre » et du suffixe latin « ia » qui signifie « dérivé de ». On peut donc traduire ce nom par « enfant de la pierre », qui est une référence à son vaste bouclier naturel. Le nom est en l’honneur des indiens Blackfoot, sur les terres desquels le spécimen a été trouvé. Le nom spécifique, O. horneri, se réfère à John R. Horner du Musée des Rocheuses, qui a recueilli le spécimen type. Oohkotokia contient une seule espèce type, Oohkotokia horneri, nommée et décrite en 2013 par Paul Penkalski.

L’holotype de Oohkotokia, MOR 433 se compose d’un crâne qui mesure 375 mm, d’une omoplate partielle, de plusieurs ostéodermes, d’une morceau d’armure cervical, d’un très grand humérus et d’autres fragments. Le crâne présente une grande similitude avec les crânes connus d’Euoplocephalus, mais s’en distingue par une texture de surface globale relativement lisse par rapport aux crânes de la plupart des autres crânes Ankylosauridés de la même période.

Le spécimen MOR 363, qui se compose d’un crâne fragmentaire avec des bosses sourcilières et quadratojugales identiques à celles observées dans l’holotype MOR 433, a également été trouvé dans la Formation Two Medicine, et rattaché à Oohkotokia.
Le Spécimen NSM PV 20381, recueilli en 1995, mais pas décrit, comprend un crâne incomplet, un os pelvien, un ostéoderme carénée, des pattes avant et arrières sans pieds. Ce spécimen, qui était autrefois considéré comme Euoplocephalus a été rattaché à Oohkotokia.
Les spécimens PPDM V-35; TMP 2001.42.19 (queue en forme de massue); USNM 7943 et USNM 11892 sont également rattachés à Oohkotokia.

Comme les autres Ankylosauridés, Oohkotokia avait une masse élargie de l’os formant une « massue » sur l’extrémité de sa queue, constituée de deux morceaux d’os agrandis. La présence de ce type de queue sépare les Ankylosauridés comme Oohkotokia de ses proches les Nodosauridés, qui n’ont pas ce type de queue. Cette massue était faite de plusieurs plaques d’os, entourées par des tissus mous, ce qui permettait l’absorption d’énormes chocs lors de combat avec des prédateurs ou des rivaux lors de parade sexuelle.

Penkalski a classé en 2013 Oohkotokia dans les Ankylosaurinae à partie des caractéristiques anatomiques présentes sur le crâne et la morphologie de son bouclier osseux. Il existait suffisamment de détails morphologiques pour conclure qu’Oohkotokia était un animal différent de ses proches parents, Euoplocephalus tutus, Dyoplosaurus acutosquameus et Scolosaurus cutleri.

Les restes d’Oohkotokia, MOR 433, ont été récupérés dans la partie supérieure de la Two Medicine Formation, dans le Montana. La datation radiométrique a montré une ancienneté de 74 millions d’années. Ils proviennet de compagnes de fouilles de 1986-1987 dans de la siltite grise qui a été déposé lors du Campanien. Le spécimen est stocké dans la collection du Museum of the Rockies à Bozeman, Montana.

Des études suggèrent que le paléoenvironnement de la Formation de Two Medicine se caractérise par un climat saisonnier, semi-aride avec une possible zone d’ombre de pluie crée par des hauts plateaux proches. La Lithologie, les faunes d’invertébrés et les données de pollens et de plantes suggèrent que lors du Campanien, la région a connu une longue saison sèche et des températures chaudes. Les vastes couches rouges et les horizons caliche du haut de la Two Medicine Formation sont la preuve d’au moins une aridité saisonnière.

La Formation Two Medicine a fournit des restes d’Oviraptorosaures, d’Ornithopodes, du Nodosaure Edmontonia, des Ceratopsians Achelousaurus, Brachyceratops, Cerasinops et Einiosaurus entre autres, des Deinonychosaures Bambiraptor, Dromeosaurus, Saurornitholestes et Troodon et des Tyrannosauroidés, Albertosaurus, Aublysodon, Daspletosaurus et Gorgosaurus. Ces dinosaures et Oohkotokia partageaient le même paléoenvironnement ancien avec des bivalves d’eau douce, des gastéropodes, des tortues, des lézards et des Champsosaures.

Chez certains des dinosaures de cette formation ont été démontrés des signes de décès liés à la sécheresse. La partie supérieure de la Formation Two Medicine est particulièrement importante pour les découvertes d’une série de stades ontogéniques chez les dinosaures, qui inclus des nids d’Hadrosaures avec des œufs et des embryons et des œufs de Troodon avec des embryons intacts.

Penkalski, P. , 2013 , A new ankylosaurid from the late Cretaceous Two Medicine Formation of Montana, USA. Acta Palaeontologica Polonica , Publication en ligne , doi:10.4202/app.2012.0125

Classification: Dinosauromorpha – Dinosauria – Ornithischia – Predentata – Genasauria – Thyreophora – Thyreophoroidea – Eurypoda – Ankylosauria – Ankylosauridae – Ankylosaurinae – Ankylosaurinae
Origine du nom: fils de la roche [en language indien Blackfoot]
Découverte: Montana (USA)
Epoque: Campanien supérieur
Taille: 6 mètre(s)
Poids: environ celui d’un rhinoceros
Regime alimentaire: végétivore

Facebooktwitterpinterestmail