Hamipterus tianshanensis, une espèce de Ptérosaure et ses oeufs fossiles

Une équipe internationale de paléontologue a découvert en Chine le fossile d’une nouvelle espèce de Ptérosaure, un type de reptile volant, nommée Hamipterus tianshanensis, et ses oeufs également fossilisés, ce qui est tout à fait exceptionnel.

Plus exactement, c’est un diapside volant, les reptiles n’étant plus un groupe reconnu de la classification du vivant, de l’ordre des Pterosauria.

Les fossiles, datant du début de la période géologique du Crétacée, ont été découverts dans la ville de Hami, dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest), a précisé Wang Xiaolin, un chercheur de l’Académie des sciences de Chine (ASC) chargé des fouilles.

Ptérosaure Hamipterus tianshanensis : un lieu de nidification avec un couple et ses oeufs.

Ptérosaure Hamipterus tianshanensis : un lieu de nidification avec un couple et ses oeufs.

Les Ptérosaures étaient sexuellement dimorphes, et cinq de leurs oeufs sont préservés en trois dimensions, ce qui est une première dans le monde.

Oeuf fossile du Ptérosaure Hamipterus.

Oeuf fossile du Ptérosaure Hamipterus.

Il n’existait jusqu’à présent que quatre oeufs de Ptérosaure préservés en deux dimensions.

L’équipe a nommé la nouvelle espèce Hamipterus tianshanensis d’après le lieu de la découverte.

Le paléontologue Wang Xiaolin explique que « La plupart des os fossiles sont relativement intacts, ce qui peut permettre d’envisager un assemblage complet du squelette du Ptérosaure Hamipterus ».

Ptérosaure Hamipterus : un coupe avec ses oeufs.

Ptérosaure Hamipterus : un coupe avec ses oeufs.

Le scientifique d’ajouter que ces fossiles jetteront une lumière nouvelle sur la reproduction, le développement et les comportements des Ptérosaures.

La découverte a été publiée en 2014 dans la revue internationale Current Biology, en coopération avec le paléontologue brésilien Alexander Kellner et d’autres scientifiques.

Facebooktwitterpinterestmail