dinosauresetvolcans.com

Les Ptérosaures et le Pterodactylus

Les Ptérosaures (Pterosauria) sont un ordre éteint de diapsides volants apparus au Trias supérieur, il y a 230 millions d’années, et disparus à la fin du Crétacé supérieur, il y a 65 Ma.

Le mot « Ptérosaures » est utilisé pour nommer un groupe d’animaux, un ordre de la classification du vivant, à la place du terme plus scientifiquement valable « Pterosauria ».

Le mot « Ptérodactyle » est issu d’une publication de Cuvier en 1809, il désigne un genre, qui doit être maintenant nommé par son nom scientifique, Pterodactylus.

Par extension, et usage, le mot Ptérodactyle est parfois utilisé pour évoquer l’ordre des Ptérosaures.

Le Ptérosaure Pterodactylus (Ptérodactyle).

Le Ptérosaure Pterodactylus (Ptérodactyle).

L’ordre des Ptérosaures (Pterosauria)

Le premier Ptérosaure fossile a été découvert dans les dépôts calcaires de Solnhofen, datés du Jurassique, près d’Eichstätt (Bavière) en Allemagne, et exploités pour les pierres lithographiques en carrière. Puis, il a été décrit par le naturaliste italien Cosimo Collini en 1784, comme un animal marin.

Un fossile d’Aurorazhdarcho micronyx (un Pterodactyloidea), longtemps considéré comme Pterodactylus macronyx, a été décrit en 1779 par Ignaz von Born, mais il est alors décrit comme un crustacé fossile (le fossile est sans crâne). Il est connu comme l’exemplaire Pester.

Johann Hermann a été le premier à penser que le fossile de Collini utilisait son quatrième long doigt pour soutenir une membrane et former une aile. Il fit part de son idée à Georges Cuvier, qui la valida. Mais si  Hermann pensait que l’animal était un mammifère, Cuvier le classa dans les reptiles. Cuvier publia dès décembre 1800 que l’animal pouvait voler.

Un des deux dessins de Pterodactylus antiquus de Jean Hermann de Strasbourg, envoyé à George Cuvier en 1800.

Un des deux dessins de Pterodactylus antiquus de Jean Hermann de Strasbourg, envoyé à George Cuvier en 1800.

En 1809, il crée le nom Ptérodactyle pour désigner un fossile découvert en Allemagne, à partir du grec et qui signifie « doigt volant » (imprimé avec erreur Petro-Dactyle). Ce nom allait devenir celui d’un genre particulier, Pterodactylus (nom créé par Constantine Samuel Rafinesque en 1815, repris par Cuvier dès 1819).

Tous les fossiles alors connus de Ptérosaure venait des calcaires de Solnhofen, puis en 1828, un nouveau fossile fut découvert à Lyme Regis au Royaume-Uni par Mary Anning, et appelé Dimorphodon.

Le Ptérosaure Dimorphodon.

Le Ptérosaure Dimorphodon.

Le nom de Pterosauria a été proposé par Johann Jakob Kaup en 1834, tiré du grec, et qui signifie « reptile volant ».

Au moins 60 genres de Ptérosaures ont été trouvés et décrits à ce jour.

L’ordre des Ptérosaures est divisé en deux sous-ordres :

  • Les Ptérodactyloïdés (Pterodactyloidea), qui sont caractérisés par l’absence partielle ou totale de queue, et si elle existe courte, une réduction du cinquième orteil, un crâne imposant, avec crête cartilagineuse ou absence de dents chez certaines espèces. Ce sous-ordre apparu au Jurassique comprend entre autres par le Pterodactylus, Pteranodon ou encore le Quetzalcoatlus.
  • Les Rhamphorhynchoïdés (Rhamphorhynchoidea), qui sont plus archaïques (ils apparaissent dès le Trias) et qui possédaient une queue évolué et longue pour la stabilité des déplacements et du vol, et un crâne plus petit,  sans crête. Ce sous-ordre comprend entre autres le Rhamphorhynchus ou encore le Dimorphodon.
Le Ptérosaure Dimorphodon.

Le Ptérosaure Dimorphodon.

Les Ptérosaures ont été les premiers vertébrés volants. Les plus anciens comme Eudimorphodon ou Preondactylus, datés du Trias supérieur et âgés de plus de 200 millions d’années, disposent déjà de toutes les caractéristiques permettant le vol battu.

Les Ptérosaures furent les premiers vertébrés à voler, ici illustration du décollage sur l'eau d'un Pteranodon.

Les Ptérosaures furent les premiers vertébrés à voler, ici illustration du décollage sur l’eau d’un Pteranodon.

Ils possédaient de grandes ailes formées d’une série de membranes. La plus importante, le cheiropatagium (aussi appelé brachiopatagium) étaient fixée au quatrième très long doigt de leurs membres supérieurs. Une autre membrane était fixée entre le poignet et le tronc, et soutenue par l’os ptéroïde. Elle est appelée propatagium. Et ils possédaient une troisième membrane rattachée à la cuisse et à la queue : le cruropatagium.

Les Pterodactyloidea disposent souvent d’une spectaculaire crête cartilagineuse sur le crâne, de formes diverses. L’utilité de cet appendice n’est pas évidente, peut être une évolution causée par la reproduction, et le besoin de séduire une partenaire. Ils devaient être sexuellement dimorphes.

Le Ptérosaure Quetzalcoatlus : un groupe en chasse, l'un d'eux a attrapé un petit dinosaure.

Le Ptérosaure Quetzalcoatlus : un groupe en chasse, l’un d’eux a attrapé un petit dinosaure.

Les genres de Ptérosaures peuvent être très différents. Par exemple, le plus petit connu est le Ptérosaure Nemicolopterus qui a la taille d’un moineau, et les plus grands Ptérosaures, comme Quetzalcoatlus ou Hatzegopteryx, avaient jusqu’à de plus de douze mètres d’envergure d’ailes.

L’alimentation des Ptérosaures était variée. Ils pouvaient être piscivores (les Rhamphorhynchoidea), insectivores (avec des dents courtes et pointues, par exemple Anurognathus), filtreurs (par exemple Pterodaustro), mangeurs de coquillages (avec une mâchoire dotée de dents plates pour briser les coquilles, par exemple Dsungaripterus), voire granivores ou fructivores (Ptérosaures édentés à museau court et puissant, comme les Tapejaridae, dont peut être le Ptérosaure Vectidraco).

Le premier œuf fossile de Ptérosaure a été découvert dans les carrières du Liaoning en Chine en 2004,  il est âgé de 121 Ma. Ils étaient ovipares. On a découvert des oeufs fossiles du Ptérosaure Darwinopterus, et également des oeufs fossiles du Ptérosaure Hamipterus, cinq oeufs préservés en trois dimensions.

Couple de Ptérosaures Hamipterus avec leurs oeufs.

Couple de Ptérosaures Hamipterus avec leurs oeufs.

Plusieurs espèces au moins étaient couvertes de « duvet de poils», le Ptérosaure Sordes pilosus fut le premier fossile à en présenter aux paléontologues (lire Unwin, D. M., et Bakhurina, N. N., 1994). Une publication sur les tissus mous de l’espèce Jeholopterus coécrite par le paléontologue Alexander W. A. Kellner en 2009 décrit la présence de « poils » archaïques, baptisés pycnofibres. On suppose les Ptérosaures d’avoir été endothermes.

On a découvert des fossiles de Ptérosaures sur tous les continents, et dans des roches d’âges variés, c’est dire si ce groupe d’animaux a eu une grande place dans l’évolution du vivant.

Si le Crétacé est marqué par le développement d’espèces géantes, l’ordre s’est éteint lors de l’extinction de masse de la fin de cette période géologique.

Pterodactylus fossile, ce genre est le premier Ptérosaure découvert et décrit, et d'abord nommé Ptérodactyle.

Pterodactylus kochi fossile, ce genre est le premier Ptérosaure découvert et décrit, et d’abord nommé Ptérodactyle.

Le genre Pterodactylus (Ptérodactyle)

Cuvier décrit un fossile découvert aux alentours d’Eichstätt en Allemagne, et il crée en 1809 le nom Ptérodactyle pour désigner le genre. Ce nom a évolué en Pterodactylus, afin de correspondre aux règles modernes de nommage des espèces (un article sur ce site sur le genre Pterodactylus ici)

Le genre comporte une seule espèce,  Pterodactylus antiquus (Cuvier, 1809, pour la description pertinente et le premier nom, Sömmerring, 1812 et Rafinesque, 1815, pour le nom binomial).

Les fossiles de cette espèce,  parfois des individus complets, ont été trouvés principalement dans le calcaire de Solnhofen en Bavière (Allemagne). Ils sont âgés de la période géologique du Jurassique (début du Tithonien), il y a environ 148,5 à 150,8 millions années. Des fossiles plus fragmentaires ont été identifiés ailleurs en Europe et en Afrique.

Pterodactylus (Ptérodactyle) fossilisé.

Pterodactylus (Ptérodactyle) fossilisé.

Pterodactylus antiquus était relativement un petit Ptérosaure, avec une envergure une fois adulte estimée à environ un mètre. A son époque vivaient d’autres Pterodactyloidea, tel que Ctenochasma, Germanodactylus, Aerodactylus, Aurorazhdarcho, et Gnathosaurus, ou encore Rhamphorhynchus muensteri.

C’était un carnivore qui avait pour proie des poissons et autres petits animaux.

Facebooktwitterpinterestmail
dinosauresetvolcans.com