Seismosaurus

Seismosaurus est connu par un squelette partiel. Malheureusement, d’après les paléontologues, il ne s’agirait pas d’un genre nouveau mais d’un très vieux spécimen de Diplodocus. On retrouve le même cas chez Saurophaganax. Mais quoi qu’il en soit cette découverte faite par Gillette en 1986 prouve bien qu’il a existé des dinosaures plus grands que Diplodocus ou que d’autres grands Sauropodes tels Paralititan.

C’est dans l’actuel Nouveau-Mexique, au Jurassique supérieur, que Seismosaurus a vécu. Il devait se nourrir des feuilles se trouvant à la cime d’arbres de très grande taille. Ses dents émoussées sont spécialisées pour broyer la végétation qu’il digérait à l’aide de gastrolithes (pierres que l’animal avalait pour mieux broyer les animaux; les oiseaux utilisent encore ce procédé, qu’ils tiennent des dinosaures). Grâce à une de ces pierres que l’on a retrouvé à l’emplacement de l’estomac de l’animal, les scientifique ont pu confirmer l’hypothèse que les Sauropodes se servaient de gastrolithes pour digérer les aliments.

Comme les autres Diplodocidés, Seismosaurus avait ses narines quasiment situées au bout de son museau, bien que ses ouvertures nasales se situaient sur le dessus de la tête. Et ses pattes avant étaient légèrement plus courtes que les pattes arrière.

Seismosaurus

seismosaurus.

Signification : Reptile qui fait trembler la terre

Taille : 35-40 mètres de long, 8 m de haut

Poids : 35 tonnes

Groupe : Sauropodes

Famille : Diplodocidés

Epoque : Jurassique supérieur (155-145 ma)

Régime alimentaire : Herbivore

Répartition : Etats-Unis (Nouveau-Mexique)

Date de sa découverte : 1986, décrit en 1991 par Gillette.

 

Facebooktwitterpinterestmail