dinosauresetvolcans.com

Le Smilodon

Le Smilodon est également appelé parfois « Le Tigre à dents de sabre », car ce félin pouvait avoir des canines qui mesuraient jusqu’à 18 à 20, voire 30 centimètres de longueur ! De vrais poignards dans la gueule…

Les « tigres à dents de sabre» sont en fait une famille de différents animaux, qui ont vécu durant plusieurs millions d’années, avant de disparaître.

Le Smilodon est considéré comme le plus puissant félin qui ait jamais existé. Les scientifiques estiment que ces félins pouvant peser jusqu’à 350 kg sont apparus sur les plaines d’Amérique du sud il y a environ 2 à 2,5 millions d’années. La dernière espèce de Smilodon s’est éteinte il y a 10 000 ans à la fin de la dernière période glaciaire, à peu près à la même époque que les Mammouths.

Le Smilodon est également appelé « Le Tigre à dents de sabre ».

Le Smilodon est également appelé « Le Tigre à dents de sabre ».

Le Smilodon est un genre qui a été décrit par le naturaliste danois et paléontologue Peter Wilhelm Lund en 1841. Ce scientifique a trouvé des fossiles de Smilodon Populator dans des grottes près de la petite ville de Lagoa Santa, dans l’État de Minas Gerais, au Brésil. Un certain nombre d’espèces Smilodon ont été décrites, mais aujourd’hui généralement trois seulement sont reconnus par la communauté scientifique.

Les données génétiques suggèrent les membres de ce genre ont divergé de la lignée principale des chats modernes (sous-famille Felinae) il y a 14 à 18 millions d’années.

Smilodon.

Smilodon.

Smilodon gracilis, qui a vécu durant la période qui s’étale de -2,5 millions à -500 000 ans, était l’espèce la plus petite et la plus ancienne. Son poids est estimé à 55-100 kg. S. gracilis était le successeur de Megantereon en Amérique du Nord, à partir duquel il a probablement évolué. Les autres espèces Smilodon ont probablement dérivé de cette espèce.

Smilodon fatalis, qui a vécu durant la période qui s’étale de 1,6 millions-10, 000 ans, a remplacé S. gracilis en Amérique du Nord et a envahi l’ouest de l’Amérique du Sud. Correspondant au plus grand félin vivant actuellement, le tigre de Sibérie, sa taille variait de 160 à 280 kg. Parfois, deux autres espèces sont reconnues, S. californicus et S. floridanus, mais en général, ils sont considérés comme des sous-espèces de S. fatalis.

Smilodon fatalis.

Smilodon fatalis.

Smilodon Populator, qui a vécu durant la période qui s’étale de -1 million à -10, 000 ans, est survenus dans les parties orientales de l’Amérique du Sud. Il est peut-être le plus grand félin connu avec une gamme de masse corporelle estimée de 220 à 360 kg. Il possédait une poitrine massive, il avait de plus de 1,40 m de hauteur au garrot, 2,6 m de longueur en moyenne et avait une queue de 30 cm. Ses canines supérieures pouvaient atteindre 30 cm, et sortir de 15 à 17 cm de la mâchoire supérieure.

Crâne fossile de Smilodon populator.

Crâne fossile de Smilodon populator.

De nombreux fossiles de Smilodon ont été découverts dans des zones où se trouvent des suintements d’asphalte qui sortent du sol, et qui ont agi comme des pièges naturels.

Des animaux herbivores ont été accidentellement piégés dans ces suintements, englués dans l’asphalte, et sont devenus des appâts pour les prédateurs. Ceux-ci ont ensuite été eux-mêmes pris au piège.

La zone la plus connue pour receler ces pièges est à La Brea, près de Los Angeles (USA). Elle a produit le plus grand nombre de fossiles de Smilodon dans le monde.

Les sédiments des fosses à asphalte de La Brea se sont accumulés il y a 40.000 à 10.000 ans, ils datent du Pléistocène tardif. Bien que les animaux piégés aient été ensevelis rapidement, les prédateurs ont souvent réussi à leur enlever des os des membres, mais ils étaient souvent eux-mêmes pris au piège lors de ces tentatives, et au final, 90% des os fossiles exhumés appartenaient à des prédateurs.

Les dents du Smilodon pouvaient mesurer jusqu'à 18 à 20 centimètres de longueur.

Les dents du Smilodon pouvaient mesurer jusqu’à 18 à 20 centimètres de longueur.

Les Talara Tar Seeps au Pérou présentent un scénario similaire, et ont également produit des fossiles de Smilodon. Contrairement à La Brea, un grand nombre des os ont été brisées ou montrent des signes d’altération. Cela peut avoir été parce que les couches d’asphalte étaient moins profondes, de sorte que les animaux piégés ont endommagé les os des animaux préalablement piégés et peu enfouis.

Bon nombre des carnivores fossilisés à Talara étaient jeunes, indiquant peut-être que les animaux inexpérimentés avaient une plus grande probabilité d’être pris au piège.

Smilodon fossile (Tigre à dents de sabre).

Smilodon fossile (Tigre à dents de sabre).

Les scientifiques se demandent si le Smilodon était un animal social. L’étude des prédateurs africains montre que les prédateurs sociaux comme les lions et les hyènes tachetées répondent plus aux appels de détresse de proies que les espèces solitaires. Les fossiles de Smilodon Fatalis sont très communs à la La Brea, et les animaux ont probablement été attirés par les appels de détresse de proies engluées, ce qui pourrait signifier que cette espèce était sociale.

Un autre argument est basé sur les blessures cicatrisées de plusieurs fossiles retrouvés de Smilodon, qui donneraient à penser que ces animaux qui avaient besoin d’autres individus de la même espèce pour obtenir de la nourriture ont bien reçu l’aide de congénères.

Smilodon.

Smilodon.

Dans les dessins animés L’Age de glace, Diego est un Smilodon, bien gentil, trop gentil d’ailleurs, cet animal devant avoir un gros appétit et être assez agressif lorsqu’il était à la recherche de nourriture.

 

Facebooktwitterpinterestmail
dinosauresetvolcans.com