Spinops sternbergorum

Le dinosaure Spinops sternbergorum a était identifié à partir d’un fossile découvert en 1916.

Deux crânes partiels de dinosaure Spinops ont été trouvés en 1916 par le commerçant et collectionneur de fossiles Américain Charles Sternberg et son fils H. Levi Sternberg près de la rivière Red Deer dans le sud de l’Alberta (Canada).

Les fossiles ont été envoyés au Muséum d’Histoire Naturelle de Londres qui avait financé l’expédition.

spinops.

Au musée, les fossiles ont été jugées trop fragmentaires pour être exposé et ils ont été laissés non préparé dans les réserves des collections paléontologiques.

Dans une lettre à Charles H. Sternberg, le paléontologue anglais Arthur Smith Woodward, du British Museum a appelé les fossiles de Spinops « rien d’autre que des déchets ».

Les fossiles ont été réexaminés en 2011 par une équipe dirigée par le Dr Andrew A. Farke qui a réalisé que les fossiles représentaient une toute nouvelle espèce de dinosaure.

Le dinosaure Spinops est connu par l’holotype R16307 NHMUK, un os pariétal partiel. On dispose aussi comme fossiles de référence NHMUK R16308, un pariétal partiel, avec des fragments d’éléments dentaires et d’autres fragments fossiles, de NHMUK R16306, un crâne incomplet, ne conservant que la partie dorsale du crâne, et NHMUK R16309, un squamosal partiel droit (os de la région temporale du crâne des reptiliens).

Aucun de ces éléments a été trouvé en articulation, mais il était tous étroitement liés dans un niveau à fossiles dans un gisements fossilifères des « Badlands Steveville » du Dinosaur Park de l’Alberta.

Le matériel n’a pas été décrit jusqu’à 2011, lorsque la nouvelle espèce Spinops sternbergorum a été érigé. Le matériel a été probablement recueillies auprès de la partie supérieure de la Formation Oldman ou de la partie inférieure de la Formation de Dinosaur Park, datant du Campanien, de la période géologique du Crétacé supérieur.

spinops.

Facebooktwitterpinterestmail