Triceratops (Tricératops)

Le Triceratops était un grand dinosaure végétivore qui vécu à la fin du crétacé, entre 67 et 65 millions d’années avant notre ère. Son nom signifie « tête à trois cornes ». Il en portait deux longues sur le front et une plus courte sur le nez. Il avait en outre une large collerette osseuse derrière son crâne, destinée à protéger son cou et ses épaules. Quadrupède, son allure générale était celle d’un immense rhinocéros, avec des membres lourds, le dinosaure Triceratops atteignait jusqu’à 9 mètres de long et pesait jusqu’à 5 à 6 tonnes.

Tricératops.

Tricératops.

Le Tricératops appartient à l’ordre des ornithischiens et au sous-ordre des marginocéphales, qui comprennent tous les dinosaures à collerette osseuse ou à calotte crânienne hyper développée. On recense actuellement neuf espèces de Tricératops : T. horridus, T. albertensis, T. alticornis, T. eurycephalus, T. galeus, T. ingens, T. maximus, T. prorsus et T. sulcatus.

Certaines sources affirment que c’est Othniel Charles Marsh qui découvrit en 1889 le premier tricératops. En fait, il semble plutôt qu’il ait été découvert par John Bell Hatcher, un collectionneur de fossiles, un an plus tôt en 1888 alors que celui-ci travaillait pour le compte de Othniel Charles Marsh.

Fossile du dinosaure triceratops.

Un squelette fossile du dinosaure triceratops.

À la fin du XXème siècle, on avait retrouvé une cinquantaine de crânes en Amérique du Nord, plusieurs ossements mais aucun squelette complet. Cet animal vivait probablement en troupeaux, dans des plaines et des forêts qui bénéficiaient d’un climat assez doux. Avec sa tête basse, il broutait des plantes herbacées et pouvait plier les branches avec ses cornes pour attraper les feuilles qu’il mastiquait avec ses dents jugales. Son bec en os était dépourvu de dents.

Sur l’usage de ses cornes et de son bouclier crânien, les paléontologues ont émis diverses hypothèses :

  • Défense contre les grands prédateurs, notamment le tyrannosaure qui a vécu à la même époque et dans les mêmes régions. Malgré la puissance redoutable de ce dernier, il semble que le tricératops ait pu sortir vainqueur de nombreux combats car l’efficacité défensive du couple cornes-bouclier cranien devait être sans équivalent.
  • Affirmation du rôle de mâle dominant au sein de la horde et séduction des femelles. Il est probable que des combats aient opposés les mâles qui s’affrontaient à coups de cornes. Une partie supérieure du crâne, creuse, servait apparemment à amortir les coups.
  • Un moyen de communication pour le troupeau.
  • La collerette pouvait également servir pour la régulation thermique. Vascularisée, elle était capable d’emmagasiner ou libérer de l’énergie selon l’exposition.
Le dinosaure triceratops.

Le dinosaure triceratops.

Le tricératops est sans doute l’un des derniers dinosaures à avoir survécu sur terre avant la mystérieuse extinction du groupe à la fin du crétacé, comme en témoignent les ossements de tricératops retrouvés dans les couches sédimentaires les plus récentes contenant des fossiles de dinosaures.

Mise à jour :

Les deux cornes massives du Triceratops se développent à partir de petites cornes d’abord incurvées vers l’arrière qui se courbent petit à petit vers l’avant lors de la croissance pour prendre leur forme définitive. C’est ce que montre une étude de John R. « Jack » Horner de l’université du Montana (USA) et de Mark Goodwin de Berkeley (Californie, USA). Ils ont examiné les crânes de dix Triceratops morts à des âges différents. Le crâne du plus petit, un bébé, mesurait un pied (environ 30 cm) de long, alors que les crânes adultes dépassaient les six pieds (environ 1,80m). Les cornes du crâne du bébé avaient à peine un pouce de long (environ 2,5 cm), mais elles s’allongeaient et s’incurvaient vers l’avant lorsque l’animal vieillissait : vers l’arrière pour les plus jeunes, droite pour les jeunes adultes et vers l’avant pour les adultes.

Le triceratops a 3 cornes.

Le triceratops a 3 cornes.

La collerette osseuse du dinosaure Triceratops change aussi avec l’âge. Chez les plus jeunes, la bordure de la collerette est ornée d’os triangulaires ressemblant à des pointes de flèches. Ces os s’aplatissent et disparaissent avec l’âge et deviennent presque invisibles chez les adultes. Il est courant de penser que Triceratops utilisait ces cornes comme des armes défensives face à Tyrannosaurus.

Triceratops du film Jurassic World
Triceratops du film Jurassic World.

Mais de nombreux paléontologues aujourd’hui pensent que les ornements très élaborés de nombreux dinosaures, comme les cornes du Triceratops, les plaques d’os du Stegosaure et les crêtes des dinosaures à bec de canard (hadrosaures), étaient utilisées pour se reconnaître entre espèces ou pour les parades nuptiales.

Référence : John R. Horner and Mark B. Goodwin (2006). Major cranial changes during Triceratops ontogeny. Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences. 273: 2757-2761.

Fiches sur le dinosaures Triceratops

Année et lieu de découverte :1888 en Amérique du Nord
Paléontologue :John Bell Hatcher
Poids :5 à 6 tonnes     Tricératops : comparaison de sa taille avec un homme.
Hauteur :3 à 4 mètres
Longueur :8 à 9 mètres
Alimentation :végétivore
Classification :Ornithischiens / Marginocéphales
Facebooktwitterpinterestmail