Un bébé dinosaure Parasaurolophus découvert dans l’Utah

Lors fouilles paléontologiques en 2010 dans une vallée de l’Utah, un fossile de dinosaure Parasaurolophus a été découvert. Un échantillon d’os fossilisé a été prélevé dans le fémur et son étude par les scientifiques a permis d’estimer l’âge de l’animal au moment de sa mort. La paléontologue Sarah Werning de l’université Stony Brook explique que « Les dinosaures ont des anneaux de croissance annuels dans leur tissu osseux, comme les arbres. Mais nous n’avons pas vu un seul anneau. Cela signifie qu’il est mort à moins d’un an en ayant déjà atteint le quart de sa taille adulte. »

Le bébé Parasaurolophus mesurait moins de deux mètres à sa mort, soit un quart de la taille d’un adulte, il aurait atteint près de huit mètres de longueur à l’âge adulte. C’est un des spécimens le plus complet de dinosaure Parasaurolophus trouvé à ce jour.

Bébé Parasaurolophus.

 

C’est en 2009 que Kevin Terris, un lycéen américain lors d’un stage de terrain au Sud de l’Utah, a mis en évidence les restes de ce bébé dinosaure. L’étudiant a repéré un petit bout d’os fossile dépassant de la roche et a alerté le directeur des fouilles paléontologique Andrew Farke. La trouvaille a été réalisée sur un site du Monument national de Grand Staircase-Escalante dans l’Utah, qui il y a 75 millions d’années était un marécage verdoyant, qui abritait une faune très variée. Le fossile a été extrait en 2010 emprisonnés dans une pierre de 363 kilogrammes, et il a été baptisé « Joe ». Ensuite, près de 1300 heures de préparation ont été nécessaires pour extraire l’ensemble des os fossilisés.

Fossile d'un bébé Parasaurolophus.

Parasaurolophus appartient au grand groupe des dinosaures dits « à bec de canard », et plus précisément à la famille des Hadrosauridae, il vivait à l’ouest de l’Amérique du Nord, il y a environ 75 millions d’années, à l’époque géologique du Crétacé. Ce dinosaure connu pour sa grande crête sur la tête qui ressemble à un long tube incurvé vers l’arrière. Certains paléontologues estiment que cet appendice servait de système acoustique, une sorte de caisse de résonnance, et permettait aux dinosaures de communiquer entre eux.

Crâne bébé Parasaurolophus.

Le fossile du bébé Parasaurolophus montre que dès le plus jeune âge apparait une esquisse de la crête, qui se résume à une simple bosse sur sa petite tête. Et le paléontologue Andrew Farke de souligner que « C’est surprenant car chez les dinosaures apparentés à Joe ce type d’ornementation commence à pousser bien plus tard, mi-adulte. Parasaurolophus devait commencer au plus tôt afin de former son couvre-chef unique. »

Squelette fossile bébé Parasaurolophus.

Le crâne du jeune Parasaurolophus a été investigué avec des scanners médicaux qui ont permis une reconstruction de ses capacités vocales confirmant le rôle de la crête dans l’émission des sons.

D’après une étude publiée dans le journal PeerJ en octobre 2013, sous le titre « Ontogeny in the tube-crested dinosaur Parasaurolophus (Hadrosauridae) and heterochrony in hadrosaurids. »

Facebooktwitterpinterestmail