dinosauresetvolcans.com

Dinosaures en France : les découvertes au XXe siècle et après

De nombreuses découvertes de fossiles de dinosaures au XXème siècle ont été faire en France.

L’intérêt des paléontologues français pour les dinosaures paraît avoir diminué durant les premières décennies du XXe siècle. De plus, des collections importantes à Caen et au Havre furent détruites par les bombardements alliés de la Seconde Guerre Mondiale.

Le grand spécialiste français des dinosaures au milieu du XXe siècle fut l’Abbé Albert-Félix de Lapparent, qui décrivit notamment en 1943 le sauropode jurassique trouvé à Damparis (Jura) en 1934 (un Brachiosaurus).

Ses travaux portèrent particulièrement sur les dinosaures du Crétacé supérieur du Sud de la France ; il organisa en 1939 les premières fouilles systématiques à Fox-Amphoux (Var). On lui doit aussi des études sur des sites à empreintes de pas, notamment au Veillon, en Vendée.

Le Veillon en Vendée, un site à empreintes fossilisées de dinosaures.

Le Veillon en Vendée, un site à empreintes fossilisées de dinosaures.

Dans les années 1950, l’attention se porta sur les très nombreux œufs de dinosaures trouvés dans la région d’Aix-en-Provence, du fait surtout des recherches de Raymond Dughi et François Sirugue.

Stegosaure Lexovisaurus, une des découvertes de fossiles de dinosaures au XXème siècle en France.

Le stégosaure Lexovisaurus.

En Normandie, des découvertes importantes eurent lieu dans les années 1950 et 1960, avec notamment le stégosaure Lexovisaurus du Callovien d’Argences (Calvados) et le théropode Lophostropheus, trouvé près de la limite Trias-Jurassique à Airel (Manche).

Dinosaure Lophostropheus.

Le dinosaure Lophostropheus.

 Dans les années 1970, des restes importants d’Iguanodon furent trouvés lors de travaux à Saint-Dizier (Haute-Marne).

Dinosaure Iguanodon.

Le dinosaure Iguanodon.

Un regain d’intérêt pour les dinosaures français se manifeste depuis la fin des années 1980, avec des fouilles systématiques s’étendant parfois sur de nombreuses années. C’est ainsi que des chantiers ont été consacrés aux prosauropodes du Trias du Jura, à Lons-le-Saunier, et que sont étudiées les faunes du tout début du Crétacé dans la région de Cognac.

Ce sont surtout les riches sites du Crétacé supérieur de la Provence et du Languedoc qui ont fait et font encore l’objet de fouilles, dans la vallée de l’Aude, la région de Saint-Chinian, le bassin d’Aix-en-Provence, le Haut-Var. Des sites à empreintes ont également été étudiés récemment en Dordogne, dans le Jura, dans les Causes et les Cévennes, le Quercy, etc.

<<< PrécédentSuite >>>

Facebooktwitterpinterestmail
dinosauresetvolcans.com