Les poux existaient à l’époque des dinosaures

Des chercheurs affirment que les poux existaient à l’époque des dinosaures, et ce fait aide à la compréhension d’une question paléontologique.

Vincent Smith, du muséum d’histoire naturelle de Londres, et ses collègues se sont intéressés à une grande question de la paléontologie : la radiation (l’augmentation rapide du nombre d’espèces) des mammifères et des oiseaux a-t-elle suivi ou précédé l’extinction des dinosaures ?

Les poux apportent un élément de réponse…

La théorie la plus répandue affirme que la disparition des dinosaures a laissé vacantes de nombreuses niches écologiques, qui auraient alors favorisé l’essor des mammifères et des oiseaux jusque-là tapis dans l’ombre des reptiles géants.

Les poux d’oiseaux et de mammifères auraient commencé à se diversifier avant la disparition des dinosaures, selon une étude publiée cette semaine dans les Biology letters de la Royal Society.

Des chercheurs de l’Université de l’Illinois ont réussi à créer une ligne généalogique du pou. Deux biologistes ont reconstitué l’arbre phylogénique de 69 espèces de poux actuelles à partir de leur ADN, puis ont ancré leurs résultats dans la chronologie en utilisant des fossiles (oiseaux, mammifères et poux) bien datés.

Leur étude montre que les poux étaient bien diversifiés avant la limite Crétacé-Tertiaire, il y a 65 millions d’années, qui marque la fin des dinosaures. Ils en déduisent que cette variété des parasites reflète celle des hôtes, et donc que la radiation des oiseaux et des mammifères aurait commencé bien avant l’extinction de masse du Crétacé / tertiaire, qui a vu la disparitiond es dinosaures.

Les poux infestaient peut-être déjà les dinosaures…

En 2004, un fossile analysé par des scientifiques montrait déjà que ces insectes résistants vivaient il y a 44 millions d’années.

V. Smith et al., Multiple lineages of lice pass through the K-Pg boundary, Biology Letters, prépublication en ligne, 6 avril 2011.

Facebooktwitterpinterestmail