Pelecanimimus

Le dinosaure Pelecanimimus est le plus ancien Ornithomimidé, et aussi le plus petit, il a été découvert dans les gisements calcaires de Las Hoyas, en Espagne. C’est aussi une espèce sûre de cette famille, contrairement à Elaphrosaurus.

Le crâne de Pelecanimimus, long et étroit, et où, à l’arrière de celui-ci pousse une sorte de crête, a un bec allongé et très pointu. Chez la plupart des autres Ornithomimisaures, le crâne est dépourvu de dents et les mâchoires sont dotées d’un bec dur et corné. Mais chez Pelecanimimus, l’avant de la bouche est équipé de quelque 220 dents minuscules, ce qui est un signe de primitivité. L’absence de dents chez les autres Ornithomimisaures laisse penser que ces dinosaures étaient omnivores. Les dents de Pelecanimimus sont pourvues de dentelures qui devaient servir à déchiqueter la chair des petits animaux et à couper les feuilles et les fruits de certains végétaux.

Le dinosaure Pelecanimimus.

Le dinosaure Pelecanimimus.

Des empreintes de peau ont été trouvées autour du squelette de Pélécanimimus dans la région de la gorge, du cou, des épaules, et de la partie supérieure des pattes antérieures, ainsi que derrière une petite crête osseuse à l’arrière du crâne. Les fragments de peau sous la gorge ressemblent un peu à la poche charnue située sous la gorge des pélicans actuels, d’où le nom de Pélécanimimus.

Pelecanimimus.

Pelecanimimus.

Tandis que les pélicans se servent de leur poche pour attraper et stocker des poissons, la fonctions de la poche de Pelecanimimus demeure mystère. L’étude des roches dans lesquelles le squelette de dinosaure Pelecanimimus a été découvert montre que cet Ornithomimidé primitif vivait près d’un grand lac, il est donc possible qu’il utilisait sa poche pour pêcher. Peut-être était-elle colorée ou gonflable et servait-elle à parader.

Des restes d’Iguanodon, de Sauropodes et de grands Théropodes ont été découverts dans d’autres sites fossiles proches. Toutefois, de petits animaux, tels des lézards, des tortues et même des oiseaux, ont été trouvés dans les mêmes roches que Pelecanimimus. D’où l’hypothèse que le milieu dans lequel vivaient ces petits animaux ne satisfait pas les besoins des gros animaux. Dans ce cas, Pelecanimimus, qui mesurait deux mètres de long, aurait été le prédateur le plus redoutable de ce milieu ! Il se peut aussi que les processus géologiques aient permis la fossilisation de petits animaux, et non celle d’animaux plus massifs, alors que la région en abritait peut-être certains.

Le dinosaure Pelecanimimus.

Le dinosaure Pelecanimimus.

Fiche du dinosaure Pelecanimimus

Signification : imitateur de pélican

Taille : 2-2,5 mètres de long

Poids : jusqu’à 25 kg

Groupe : Théropodes

Famille : Ornithomimidés

Epoque : Crétacé inférieur (125-119 ma)

Régime alimentaire : Omnivore

Répartition : Espagne.

Facebooktwitterpinterestmail