Unenlagia

L’unenlagia (en français : moitié oiseau) a été découvert dans la région de Rio Nequén, en Pantagonie, dans le pays de l’Argentine par les paléontologues argentins Novas et Puerta, en 1997.

Ce dinosaure mesure 2 m de long et pèse entre 40 à 45 kg. C’est un théropode de la famille des unenlagiidés, il a vécu au crétacé supérieur (-90 à -70 millions d’années). Les paléontologues estiment qu’Unenlagia devait manger environ 10 kg de viande par jour.

Unenlagia a quelques points semblales à celui des oiseaux. En effet, les omoplates et les membres antérieurs étaient en position latérale par rapport au corps du dinosaure, au lieu de les avoir sous le corps, caractéristique des bipèdes. Si les bras étaient en positions latérales par rapport au corps, Unenlagia les auraient repliés à la manière des oiseaux actuells quand le dinosaure devait se reposer. Ouvert, les bras d’Unenlagia aurait pu servir de stabilisateur quand il était en mouvement.

Cependant, Unenlagia ne pouvait pas voler. En effet, pour pouvoir voler, Unenlagia devait avoir des bras plus développés que les membres postérieurs, ce qui n’était pas le cas. Aucun squelette d’Unenlagia que l’on a découvert n’est complet. Il manque les mâchoires. Néanmoins; les paléontologues pensent que les mâchoires du dinosaures étaient garnies de dents. Le cerveau était volumineux, ce qui lui permettait un excellent contrôle de mouvement. Ainsi, Unenlagia pouvait facilement rattraper les lézards et les rongeurs dont il se nourrissait. Les membres postérieurs sont longs et la queue lui servait de gouvernail pour lui assurait une bonne équilibre et de brusques changements de direction. Les paléontologues pensent qu’il pouvait courir jusqu’à 50km\h. Unenlagia était aussi un bon parent. Les parents s’en occupaient jusqu’à ce qu’ils apprennent à chasser tout seuls. Unenlagia posséde un griffe en forme de faux, ce qui pourait le rapprocher des maniraptoriens. Certains paléontologues pensent qu’Unenlagia pouvait grimper aux arbres, mais il devait plutôt rester sur la terre ferme.

Deux espèces d’Unenlagia sont actuellement connues :

U. comahuensis, Novas & Puerta, 1997 : connu par un squelette partiel découvert en Argentine (Nequen), danta de 935-85.5 ma. Les paléontologues le considèrent comme un Unenlagiidé de 2 mètres de long.

U. paynemili, Calvo et al., 2004 : Connu par quelques ois (humérus, pubis, ilion partiel,…) découverte en Argentine (Nequen).

Unenlagia

unenlagia.

Signification : Moitié oiseau

Taille : 2 à 3 mètres de long

Poids : 40 à 45 kg

Groupe : Théropodes

Famille : Unenlagiidés

Epoque : Crétacé supérieur (93-85 ma)

Régime alimentaire : Carnivore

Répartition : Amérique du Sud (Argentine)

Date de sa découverte : décrit par Novas & Puerta en 1997.

 

 

unenlagia.

Facebooktwitterpinterestmail