royaume-dinosaures.com

Exposition Trésors de dinosaures à Paris

Exposition “Trésors de dinosaures” à Paris

L’ exposition “Trésors de dinosaures” se tient à Paris jusqu’au 15 septembre 2011, il s’agit de montrer au public des fossiles de dinosaures, reptiles volants ou marins, et autres fossiles, qui seront vendus aux enchères par Sotheby’s le 14 octobre prochain.

Il est possible de voir un ténontosaure de 6 mètres baptisé “Clover”, un dinosaure vieux de 125 à 99 millions d’années. « C’est un spécimen complet à 98 %. Pas un seul os n’a bougé » s’exclame l’expert Eric Geneste. Le ténontosaure “Clover” était doté d’une puissante mâchoire et d’une robuste queue dont il se servait comme d’un fouet pour se défendre si besoin. Il est volontairement présenté au grand public dans sa gangue d’origine afin d’en préserver au mieux les informations scientifiques que ce fossile détient. Lorsque ce dinosaure a été découvert en juillet 2008, seule une petite section de vertèbre de sa queue était visible à l’air libre.

Dinosaure de la famille du Diplodocus.

On peut admirer aussi un dinosaure Suuwassae emiliae de 12,50 mètres, c’est un dinosaure herbivore de la famille des diplodocus, à long cou, connu aussi pour être doté d’une tête ridiculement petite vis-à-vis de son corps. L’animal a vécu il y a 147 millions d’années environ. Ce squelette fossile de dinosaure est complet à 75%, ce spécimen est le plus complet connu à ce jour.

Autre dinosaure visible, un Prosaurolophus maximus de plus de 11 mètres, fossilisé avec une partie sa peau imprimée dans la roche, d’où son appellation de “dinosaure momie”. Il n’existe que trois à cinq spécimens de cette nature dans le monde.

Les amateurs pourront également contempler une tête de triceratops, et deux reptiles volants dont un ptéranodon longiceps d’une envergure de 4 mètres (ils ont vécu à la même époque que les dinosaures, qui eux ne volent pas, ils sont tous exclusivement terrestres). La taille du crâne de triceratops est tellement exceptionnelle (plus de 2,30 m de long) qu’il a du être exposé dans le hall d’entrée de la salle d’exposition, car il ne passait pas les portes intérieures.

Deux de ces grands squelettes n’ayant pas encore, -comme le veut la tradition- reçu de nom de baptême, les organisateurs ont mis en place un concours destinés aux enfants de 6 à 12 ans qui peuvent faire des propositions pour le “dinosaure momie” (Prosaurolophus maximus) et le diplodocus (Suuwassae emiliae). Leurs acheteurs finaux choisiront un nom parmi ceux collectés jusqu’au 15 septembre, et les enfants déclarés vainqueurs du concours deviendront ainsi parrains des dinosaures.

Tous ces dinosaures proviennent de fouilles réalisées aux USA. «Tous ces dinosaures ont été découverts par des chercheurs de fossiles aux Etats-Unis qui achètent des terrains susceptibles de cacher des squelettes, ils y font des fouilles paléontologiques, font des découvertes de fossiles qu’ils extraient puis préparent, puis ils les revendent au plus offrant », explique Amélie Vialet, de l’Institut de paléontologie humaine, institution qui héberge l’exposition à Paris.

Dinosaure diplodocus (Suuwassae emiliae).

Dinosaure diplodocus (Suuwassae emiliae).

Le professeur Henry de Lumley, découvreur de l’homme de Tautavel et ancien directeur du Museum national d’Histoire naturel, dirige actuellement l’Institut de Paléontologie Humaine, désormais centenaire. Il a la volonté de l’ouvrir au monde, tout en préservant ce carrefour des sciences.

“Trésors de dinosaures”

Exposition Institut de Paléontologie Humaine

(Fondation scientifique, créée par la Prince Albert 1er de Monaco en 1910)

1 rue René Panhard (bld Saint-Marcel) 75013 Paris

Du 1er juillet au 15 septembre, 11h30-17h30 tous les jours, le week-end 11h30-17h, nocturnes les 7 et 21 juillet, 4 août et 15 septembre de 11h30 à 21h30.

Entrée gratuite

Vente aux enchères Sotheby’s

76 rue du faubourg Saint-Honoré, 75 008 Paris

14 octobre 2011

Exposition les 10,11 12 et 13 octobre 2011 de 10h à 18h.

Facebooktwitterpinterestmail