dino-shop.fr

Dinosaures géants et nains à la fin du Jurassique

Les dinosaures de la fin du Jurassique (Kimméridgien et Tithonien) sont bien représentés en France, des falaises de Normandie à la Haute-Provence.

Les couches kimmeridgiennes des environs du Havre ont fourni des ossements et dents de théropodes et de sauropodes depuis le XIXe siècle. En 1896 eut lieu à Octeville (Seine-Maritime) une découverte remarquable, celle d’un squelette incomplet de stégosaure, Dacentrurus lennieri (hélas détruit en 1944).

Fouilles paléontologiques à Octeville (Seine-Maritime) pour l’extraction d’un squelette du stégosaure Omosaurus.

Fouilles entreprises en 1896 dans le Kimmeridgien d’Octeville (Seine-Maritime) pour l’extraction d’un squelette du stégosaure Omosaurus.

Vertèbre du stégosaure Omosaurus.

Vertèbre du stégosaure Omosaurus lennieri du Kimmeridgien d’Octeville (Seine-Maritime).

Plus au Nord, dans le Boulonnais, le Kimmeridgien marin a livré quelques restes de dinosaures (théropodes et sauropodes). Mais c’est surtout dans les dépôts sableux d’estuaires du Jurassique terminal (Tithonien) que l’on rencontre des dinosaures dans cette région.

Il s’agit d’un sauropode pouvant atteindre une très grande taille, décrit sous le nom de Neosodon, de grands théropodes, d’un iguanodontidé, et peut-être aussi d’un ankylosaure.

Dents du sauropode Neosodon du Boulonnais (Pas-de-Calais), un des dinosaures géants et nains à la fin du Jurassique.

Dents du sauropode Neosodon du Jurassique terminal du Boulonnais.

Dans l’Est du Bassin parisien, on connaît quelques vertèbres d’un sauropode trouvées dans le Tithonien de la Haute-Marne.

Dans le Jura, ce sont des pistes qui témoignent de la présence de dinosaures à la fin du Jurassique. En 2004, plusieurs sites à empreintes furent découverts à la surface de bancs de calcaire tithonien près du village de Coisia par Christian Gourrat.

Le plus important d’entre eux a livré plus de 170 traces de pas de sauropodes de très grande taille. Il s’agit là d’un des plus importants sites à pistes de sauropodes de France.

Pistes de pas fossilisés de sauropodes à Coisia (Jura).

Pistes de pas fossilisés de sauropodes à la surface d’un banc de calcaire tithonien à Coisia (Jura) .

En Provence, c’est au contraire un dinosaure de très petite taille qui a été trouvé dans les calcaires lithographiques tithoniens du Plan de Canjuers, il s’agit de Compsognathus.

Compsognathus.

Compsognathus.

Compsognathus est un dinosaure carnivore, représenté par un squelette presque complet, ne dépasse pas 1,20 m de longueur (y compris sa très longue queue). Il a été attribué au genre Compsognathus, antérieurement connu par un squelette encore plus petit trouvé dans le Jurassique supérieur de Bavière.

<<< PrécédentSuite >>>

Facebooktwitterpinterestmail
dino-shop.fr