Therizinosaurus

Therizinosaurus doit son nom à ses griffes gigantesques en forme de faucille. Les restes les mieux conservés de ce dinosaure mystérieux se composent d’un énorme bras et d’une omoplate. Ils ont été découverts dans les roches du désert de Gobi, en Mongolie. Les paléontologues ont du mal à reconstituer le comportement de l’animal, car ses restes sont très peu nombreux.

Le dinosaure Therizinosaurus.

Le dinosaure Therizinosaurus.

Les premières griffes de Therizinosaurus ont été retrouvées par une expédition scientifique russo-mongolienne en 1948. On a d’abord pensé qu’elles provenaient d’une grande tortue. Mais on a découvert peu à peu quelques dents, des restes de membres antérieurs, une grande griffe, et des fragments d’un pied à quatre doigts. Ces découvertes ont révélé que ces gigantesques griffes appartenaient bien à un dinosaure. Après de nombreux débats, les paléontologues ont décidé en 1990 que Therizinosaurus était un dinosaure Théropode. Mais comme il en est néanmoins différent, il forme un groupe particulier à lui seul.

Griffes fossiles du dinosaure Therizinosaurus, elles mesuraient jusqu'à 30 cm.

Griffes fossiles du dinosaure Therizinosaurus, elles mesuraient jusqu’à 30 cm.

La plupart des dinosaures Théropodes ont des griffes plutôt petites. Leurs bras ne sont pas très puissants. Les griffes de Therizinosaurus atteignaient 60 cm, soit le quart de la dimension du bras qui mesurait 2,50 m de long. Les os du bras étaient massifs, marqués par des cicatrices aux endroits où s’attachaient les muscles. L’animal avait sans doute des épaules et des bras très solides, particulièrement musclés.

Les paléontologues disposent de peu d’indices. L’apparence de l’animal demeure mystérieuse. Certains scientifiques pensent qu’il ressemblait à Plateosaurus, un dinosaure Prosauropode primitif, avec un cou assez long et une petite tête. D’autres imaginent qu’il avait une queue et des membres postérieurs plus courts. Therizinosaurus aurait alors adopté une posture étrange quand il était debout : semblant toujours assis, avec le dos redressé et très droit.

Therizinosaurus.

Therizinosaurus.

Beaucoup d’os de Therizinosaurus ressemblent à ceux de deux dinosaures retrouvés en Mongolie, dans la même région, et dans les roches datant de la même époque. Ce sont Segnosaurus et Elrikosaurus. Ces trois dinosaures sont apparentés. Le crâne d’Elrikosaurus s’est bien conservé et donne aussi quelques indications sur le mode de vie de Therizinosaurus. Elrikosaurus avait un crâne long, bas, léger, avec un bec corné à l’avant du museau. Les petites dents en forme de feuilles montrent qu’il était surtout végétivore. Il mangeait aussi parfois de petits lézards ou d’autres petits mammifères. Therizinosaurus se nourrissait sans doute de la même manière. Il s’emparait des plantes avec ses énormes griffes. Pourtant, il est rare que les Théropodes soient végétivores (même si certains sont omnivores, comme les Ornithomimisaures). Voilà encore une question que nous pose cet étrange dinosaure.

Therizinosaurus.

Therizinosaurus.

Fiche sur le dinosaure Therizinosaurus

Signification : Reptile à faux.

Taille : 4-5 mètres de haut, 9 voire 12 mètres de long.

Poids : il pesait jusqu’à 6 tonnes.

Groupe : Ségnosaures.

Famille : Thérizinosauridés (Therizinosauridae).

Epoque : Crétacé supérieur (70-65 ma).

Régime alimentaire : Omnivore?.

Répartition : Asie (Mongolie et nord de la Chine).

Date de sa découverte : 1948, classé Théropode dans les années 1990.

Facebooktwitterpinterestmail