dinosauresetvolcans.com

Argentinosaurus

Le dinosaure Argentinosaurus vivait en Argentine au Crétacé supérieur, il y a environ 94 à 97 millions d’années. Il faisait partie de la famille des Titanosauridés. Ses vertèbres étaient énormes : 1,5 m de haut !

Les premiers fossiles ont été découverts en 1987 par l’éleveur Guillermo Heredia qui a confondu un os fossile d’une patte avec un morceau géant de bois pétrifié.

L’holotype inclus seulement une série de vertèbres (six à l’arrière, cinq vertèbres partielle de la région de la hanche), les côtes du côté droit de la région de la hanche, une partie d’une côte du flanc, et le péroné droit (os de la jambe inférieure). L’un de ces vertèbres mesure 1,59 mètres de haut, et le péroné mesure environ 1,55 mètres.

Argentinosaurus.

Argentinosaurus.

Une vertèbre gigantesque, d’environ la taille d’un être humain adulte, a été également trouvée.

Il était haut comme un bâtiment de six étages et long comme trois autobus rangés les uns derrières les autres.

Une seule espèce a été décrite et nommée, il s’agit d’Argentinosaurus huinculensis (Bonaparte & Coria, 1993).

Ce dinosaure a vécu sur l’île continent située à la place de l’actuelle Amérique du Sud à la fin Crétacé, au Cénomanien supérieur, il y a 94 à 97 millions d’années.

Le site de découverte des fossiles est dans la formation Huincul du sous-groupe Río Limay dans la province de Neuquén.

Squelette fossile du dinosaure Argentinosaurus.

Squelette fossile du dinosaure Argentinosaurus.

Une des particularités de ce dinosaure est l’estimation de son poids, 60 à 80 tonnes, et certaines sources annoncent un poids possible jusqu’à 90 tonnes ! Il mesurait 30 à 35 mètres de long pour 8 mètres de hauteur, il est aussi long qu’Ultrasauros, mais il ne dépasse pas les deux plus longs dinosaures découverts à ce jour, Seismosaurus et Amphicoelias.

Argentinosaurus vivait sous la menace d’un des plus grands Théropodes carnivore : Giganotosaurus.

Cet énorme Sauropode devait migrer couramment, faute de nourriture. En effet ces titans devaient consommer très rapidement toute la végétation d’une forêt ! On estime sa ration quotidienne en végétaux à 400 kg ! Il devait vivre en troupeau.

Un troupeau de dinosaures Argentinosaurus.

Un troupeau de dinosaures Argentinosaurus.

Pour se nourrir, il utilisait probablement son long cou pour atteindre dans les conifères, ou balayer le sol à la recherche des fougères et des buissons. Une fois avalé, la nourriture avait besoin de se déplacer tout le long du cou pour entrer dans l’estomac. A l’intérieur de l’estomac, la végétation devait être broyée par des pierres que l’animal avalait, connues sous le nom de gastrolithes.

Beaucoup de prédateurs d’assez grande taille arpentaient l’Argentine de cette époque et il était souvent la cible d’embuscades tendues par les carnivores. La seule arme sur laquelle il pouvait compter était sa taille, mais il était exposé à toutes les morsures.

S’il est dur de se faire une idée de cet animal, l’holotype étant trop limité, les paléontologues en ont assez pour le connaître ! En effet, les vertèbres découvertes de ce Sauropode nous informent sur son poids et sa taille. Ainsi, nous savons qu’il s’agit de l’un des plus grands dinosaures.

Dinosaure Argentinosaurus.

Dinosaure Argentinosaurus.

Argentinosaurus est le plus connu des grands Sauropodes, certainement grâce à son passage à la télévision dans le documentaire de la BBC « Sur la trace des dinosaures« , avec le naturaliste Nigel Marven.

Fiche sur le dinosaure Argentinosaurus

Signification : Reptile d’Argentine.

Taille : 30-35 mètres de long ?

Hauteur : 8 mètres environ.

Poids : 60 à 80 tonnes, peut-être jusqu’à 90 tonnes.

Groupe : Sauropodes.

Famille : Titanosauridés.

Epoque géologique : Cénomanien supérieur (il y a 94 à 97 millions d’années).

Régime alimentaire : végétivore.

Répartition : Amérique du Sud (Argentine).

Facebooktwitterpinterestmail
dinosauresetvolcans.com