Tsintaosaurus

Une corne unique poussait sur le haut de la tête de cet Hadrosaure chinois, lui donnant une apparence étrange assez différente différente de celle de ses semblables. L’extrémité de cette colonne osseuse est élargie et creuse, et la base de la crête est reliée aux naseaux. Certains paléontologues ont envisagé la présence d’une poche de peau fixée à la corne ou s’étendant de l’extrémité de celle-ci au bec. Cette membrane aurait pu être gonflée comme un ballon et utilisée comme un signal, soit pour la parade amoureuse soit pour menacer les rivaux éventuels. Peut-être était-elle vivement colorée et spectaculaire. D’autres paléontologues pensent plutôt que la corne a été mal placée lors de la reconstitution de Tsintaosaurus et qu’elle devait pointer vers l’arrière, comme chez Saurolophus.

Mais désormais, on sait que cette crête n’était pas présente sur le crâne de Tsintaosaurus. On pense maintenant qu’il s’agit du fossile d’un autre animal, et qu’il n’appartient donc pas à Tsintaosaurus. Aujourd’hui, il est assimilé à Tanius, un Hadrosaure avec une toute petite crête, voire pas de crête du tout !

Tsintaosaurus

tsintaosaurus.

Signification : reptile de Tsintao

Taille : 10 mètres de long, maximum 5,3 m de haut debout

Poids : ~1,5 t

Groupe : Ornithopodes

Famille : Hadrosauridés

Epoque : Crétacé supérieur (70-65 ma)

Régime alimentaire : végétivore

Répartition : Asie (Chine).

Facebooktwitterpinterestmail

Tsaagan

Tsaagan est un dinosaure de la célèbre famille des Dromaeosauridés, comprenant notamment Velociraptor. Tsaagan provient de la même formation que ce dernier, la formation Djadokhta, du Crétacé supérieur. Cet animal est connu d’un crâne et de plusieurs vertèbres du cou (huit vertèbres cervicales) et un scapulocoracoïde. Il compte parmi les rares Dromaeosauridés de sa région (Ukhaa Tolgod), en effet, seul Velociraptor a vécu dans cette région durant cette partie du Crétacé.

Fossile du dinosaure Tsaagan.

Tsaagan mangas, qui signifie “dragon blanc”, a probablement partagé son habitat avec des animaux comme Protoceratops, Shuuvia ou encore le petit mammifère Zalambadestes.

Le dinosaure Tsaagan.

Tsaagan.

Taille : 3 mètres de long

Groupe : Théropodes

Famille : Dromaeosauridés

Epoque : Crétacé supérieur (80-65 ma)

Régime alimentaire : Carnivore

Répartition : Asie (Mongolie)

Date de sa découverte : décrit en 2006 par Norell et al.

Facebooktwitterpinterestmail

Troödon

C’est en 1854, dans la formation de Judith River, en Alberta au Canada, que l’on a trouvé une dent, premier fossile de Troödon. C’est sur la base de cette dent que Joseph Leidy a décrit et nommé l’animal en 1856. Néanmoins, Leidy pensait que Troödon était un lézard et non un dinosaure. D’autres dents datant du Crétacé et découvertes dans le Montana ont confirmé que c’était bien un dinosaure. Les premières études de ces dents avaient suggéré qu’il s’agissait d’un Ornithopode carnivore, car elles ressemblaient à celles de cette espèce. Mais nous savons maintenant que Troödon est un petit Théropode proche des oiseaux.

La découverte de crânes et de squelettes a permis de connaître la forme allongée du museau et de savoir qu’à la place d’une rangée de dents longues et courbées, trait commun à beaucoup de Théropodes, les siennes étaient nombreuses et assez petites. Il est d’ailleurs possible que chaque côté de la mâchoire inférieure ait eu 35 dents, toutes avec des dents de scie. Aucun autre Théropode n’est connu pour avoir autant de dents. Leur forme était différente en fonction de leur emplacement.

Troödon est connu pour la grande taille de sa cavité cérébrale, donc pour son grand cerveau. Du fait de sa taille, il est possible qu’il ait eu, ainsi que d’autres Troödontidés, un cerveau beaucoup plus grand que tous les Théropodes non volants. C’est ainsi que certains scientifiques ont conclu que Troödon et ses parents étaient beaucoup plus intelligents que les autres dinosaures. Une telle croyance repose sur l’observation d’animaux vivants, où il y a une forte ressemblance entre la taille du cerveau et le degré d’intelligence, mais comme l’intelligence ne se retrouve pas fossilisée, on ne peut que s’interroger sur le côté hypothétique de cette affirmation. De plus, les très grands orbites de Troödon ont poussé les chercheurs à croire qu’il chassait la nuit.

De récents travaux ont suggéré que ce groupe était parmi l’un des plus proches parents des oiseaux. Il est sans doute aussi apparenté aux Dromaeosauridés (Deinonychus, Vélociraptor). La griffe du second orteil de Troödon était plus longue que celle des autres doigts, mais il lui manque l’immense faucille tueuse des Dromaeosauridés.

Troödon

troodon.

Signification : dent blessante

Taille : 3 mètres de long

Poids : 50 kg

Groupe : Théropodes

Famille : Troödontidés

Epoque : Crétacé supérieur (76-70 ma)

Régime alimentaire : Carnivore

Répartition : Etats-Unis (Montana, Wyoming et peut-être Alaska), Canada (Alberta)

Date de sa découverte : 1854, décrit en nommé en 1856 par Leidy.

troodon.

Facebooktwitterpinterestmail

Torosaurus

Torosaurus est l’un des Néocératopsiens à l’armure la plus développée. Sa tête gigantesque mesurait plus de 2,5 m de long, la taille d’une voiture ! Aucun autre animal terrestre n’a jamais eu un crâne aussi important. La collerette, également énorme, représentait la moitié de la longueur totale du crâne, mais elle possédait deux grandes ouvertures symétriques qui l’allégeaient. Torosaurus avait deux cornes proéminentes au-dessus des yeux et une corne nasale, toutes pointant vers l’avant.

Crâne fossile du dinosaure Torosaurus
Crâne fossile du dinosaure Torosaurus.

Torosaurus n’était pas beaucoup plus petit que son proche parent contemporain, Triceratops et est le deuxième plus grand Cératopsien connu. Mais du fait de son apparence plus gracile, il devait peser moins lourd que lui. Jusqu’à présent, les chercheurs n’ont pas trouvé beaucoup de fossiles de Torosaurus. On pense donc que ce dinosaure n’était pas aussi abondant que Tricératops mais s’est quand même diffusé dans tous les Etats-Unis.

Crâne du dinosaure Torosaurus fossile
Crâne du dinosaure Torosaurus fossile.

C’est John Bell Hatcher qui a découvert un crâne de Torosaurus en 1889 à Niobara County dans le Wyoming et l’a envoyé à Charles Othniel Marsh. Celui-ci le nomma, en 1891, Torosaurus latus, la taille du crâne et les grandes cornes frontales lui rappelant un taureau. Ce crâne est maintenant la propriété du musée Peabody à New Haven, dans le Connecticut.

Des restes partiels de quatre autres crânes ont été trouvés. Tout d’abord, ils ont été identifiés comme appartenant à d’autres espèces. Depuis, on pense, là aussi, qu’il s’agit de mâles et de femelles. Torosaurus, comme d’autres Néocératopsiens, était végétivore et coupait les végétaux durs avec son bec acéré, renforcé par des mâchoires coupantes et puissantes. Il hachait la nourriture avec les rangées de dents situées à l’arrière de sa gueule.

> Une étude récente affirme que les dinosaures Triceratops et Torosaurus ne font qu’un !

Torosaurus
Torosaurus.

Signification : Reptile taureau

Taille : 7,5-7,6 mètres de long

Groupe : Cératopsiens

Famille : Cératopsidés

Epoque : Crétacé supérieur (72-65 ma)

Régime alimentaire : végétivore

Répartition : Etats-Unis (Montana, Dakota du Sud, Texas, Colorado, Wyoming, Utah)

Date de sa découverte : 1889 par Bell Hatcher et nommé par Marsh en 1891.

Facebooktwitterpinterestmail

Titanosaurus et les Titanosaures

Le dinosaure Titanosaurus est un sauropode qui mesurait 9 à 12 mètres de long, 4 mètres de haut et pesait environ  13 tonnes. Son nom signifie « lézard titanesque ».

Le premier fossile de ce dinosaure a été découvert dans la formation de Lameta en Inde, datée Maastrichtien, un étage stratigraphique du Crétacé supérieur, âgé de 66 à 72 millions d’années. Il a été décrit par Lydekker en 1877  et appelé Titanosaurus blanfordi.

Par la suite, on a découvert et décrit d’autres fossiles du même genre , mais d’une autre espèce, à savoir T. indicus. T. rahioliensis, qui a été décrit sur la base des dents fossiles, est maintenant considéré comme un neosauropode indéterminé.

Titanosaurus blanfordi : vertèbres caudales distales de l'holotype.

Titanosaurus blanfordi : vertèbres caudales distales de l’holotype.

Ce dinosaure est en fait un genre douteux. Les fossiles de Titanosaurus découverts consistent uniquement en des os des membres et quelques vertèbres.  Ces fossiles ont des traits distinctifs qui sont en fait répandus dans de nombreux genres de dinosaures.

Par conséquent, Titanosaurus est considéré par la plupart des paléontologues comme un « nomen dubium », c’est-à-dire un nom douteux, puisque les fossiles originaux de Titanosaurus ne peuvent être distingués de ceux d’autres genres de dinosaures apparentés.

Titanosaurus.

Titanosaurus.

T. colberti : cette espèce a été l’espèce la mieux connus de Titanosaurus, mais il a été déplacé dans son propre genre, Isisaurus.

T. australis : connu à partir de restes relativement complets, mais a été renommé Neuquensaurus.

T. nanus : dubium nomen.

T. robustus : maintenant considéré comme étant un Neuquensaurus .

T. madagascariensis : considéré comme un nomen dubium distinct de T. indicus ou T. blandfordi.

T. falloti : cette espèce a été déterminée à partir de fossiles originaires du Laos, elle est encore discutée. Elle a été considérée comme synonyme de Tangvayosaurus et Huabeisaurus, mais les restes fossilisés sont trop fragmentaires pour être sûr.

T. valdensis : renvoyé à un nouveau genre, Iuticosaurus, mais toujours considéré comme un nomen dubium.

T. lydekkeri : il est aussi appelé Iuticosaurus, mais sa relation avec I. valdensis est incertaine.

T. dacus : il a été placé dans le genre de titanosaure nain Magyarosaurus.

Référence :  Lydekker, R. (1877). “Notices of new and other Vertebrata from Indian Tertiary and Secondary rocks.” Records of the Geological Survey of India.

Titanosaurus : vue d'artiste d'un troupeau en cours de déplacement.

Titanosaurus : vue d’artiste d’un troupeau en cours de déplacement.

Titanosauria est un groupe de dinosaures sauropodes, appelé « Titanosaures » en français.

On a retrouvé des squelettes fossiles de Titanosaures dans des régions aussi éloignées que l’Argentine, l’Europe, l’Afrique et l’Inde, ce qui montre qu’à la fin du Crétacé les continents étaient reliés par des passages, qui ont permis aux grands Sauropodes d’émigrer.

La famille des Titanosaures comprend de nombreux genres, de tailles très diverses allant de 9 à 25 mètres de long.

Titanosaure fossile de 37 mètres et 70 tonnes découvert en Patagonie (Argentine) en 2014.

Titanosaure fossile de 37 mètres et 70 tonnes découvert en Patagonie (Argentine) en 2014.

De ces dinosaures, on peut mentionner Alamosaurus, le gigantesque Antarctosaurus, Saltasaurus, et bien sûr Titanosaurus, de taille moyenne, et qui donna son nom à cette famille. Ces végétivores ont continué à vivre longtemps après les autres Sauropodes, jusqu’à la fin du Crétacé.

Ils ont proliféré un peu partout, évoluant dans des formes différentes. Certaines espèces avaient des pattes élancées, mais la plupart étaient pourvues de jambes trapues et massives avec de larges pieds. Le corps lourd était placé plutôt bas, ce qui n’empêchait pas les Titanosaures de marcher facilement, voire de flotter dans l’eau.

Ils avaient un cou assez court et une longue queue. Leur dos était souvent couvert de plaques osseuses (Saltasaurus et Titanosaurus, mais pas pour Paralititan).

Fémur fossilisé de Titanosaure de 2,40 mètres découvert en Argentine.

Fémur fossilisé de Titanosaure de 2,40 mètres découvert en Argentine.

Fiche sur le dinosaure Titanosaurus

Signification : Reptile titan.

Taille : 9 à 12 mètres de long.

Hauteur : 4 mètres

Poids : 13 tonnes environ.

Groupe : Sauropodes.

Famille : Titanosauridés (Titanosauria)

Epoque : Crétacé supérieur (81-65 ma)

Régime alimentaire : végétivore

Répartition : Argentine, Europe, Inde.

Facebooktwitterpinterestmail

Thescelosaurus

Thescelosaurus a été découvert dans les roches les plus récentes du Crétacé supérieur, dans l’ouest de l’Amérique du Nord. Il était plus massif avec des os plus gros que ses parents proches, les Hypsilophodontes, petits et légers. Thescelosaurus pourrait bien ne pas appartenir à la famille des Hypsilophodontidés, mais à celle des Iguanodons.

Plusieurs caractéristiques distinguent Thescelosaurus des autres Hypsilophodontidés. Il avait des dents sur le devant de sa mâchoire supérieure, 5 orteils à chaque pied (les Hypsilophodontes en avaient 3 ou 4), et ses fémurs étaient aussi longs que ses tibias (ceux des Hyspilophodontes étaient plus courts). La structure des jambes laisse fortement penser que Thescelosaurus ne courait pas comme une gazelle, mais plutôt lentement. Bien qu’il ne soit pas bâtit pour une fuite rapide, les rangées de boutons osseux sur son dos lui auraient offert une certaine protection.

Thescelosaurus

thescelosaurus.

Signification : Reptile merveilleux

Taille : 3,5-4 mètres de long

Groupe : Ornithopodes

Famille : Hypsilophodontidés

Epoque : Crétacé supérieur (70-65 ma)

Régime alimentaire : végétivore

Répartition : Canada (Alberta et Saskatchewan), Etats-Unis (Montana et Wyoming).

Facebooktwitterpinterestmail

Therizinosaurus

Therizinosaurus doit son nom à ses griffes gigantesques en forme de faucille. Les restes les mieux conservés de ce dinosaure mystérieux se composent d’un énorme bras et d’une omoplate. Ils ont été découverts dans les roches du désert de Gobi, en Mongolie. Les paléontologues ont du mal à reconstituer le comportement de l’animal, car ses restes sont très peu nombreux.

Le dinosaure Therizinosaurus.

Le dinosaure Therizinosaurus.

Les premières griffes de Therizinosaurus ont été retrouvées par une expédition scientifique russo-mongolienne en 1948. On a d’abord pensé qu’elles provenaient d’une grande tortue. Mais on a découvert peu à peu quelques dents, des restes de membres antérieurs, une grande griffe, et des fragments d’un pied à quatre doigts. Ces découvertes ont révélé que ces gigantesques griffes appartenaient bien à un dinosaure. Après de nombreux débats, les paléontologues ont décidé en 1990 que Therizinosaurus était un dinosaure Théropode. Mais comme il en est néanmoins différent, il forme un groupe particulier à lui seul.

Griffes fossiles du dinosaure Therizinosaurus, elles mesuraient jusqu'à 30 cm.

Griffes fossiles du dinosaure Therizinosaurus, elles mesuraient jusqu’à 30 cm.

La plupart des dinosaures Théropodes ont des griffes plutôt petites. Leurs bras ne sont pas très puissants. Les griffes de Therizinosaurus atteignaient 60 cm, soit le quart de la dimension du bras qui mesurait 2,50 m de long. Les os du bras étaient massifs, marqués par des cicatrices aux endroits où s’attachaient les muscles. L’animal avait sans doute des épaules et des bras très solides, particulièrement musclés.

Les paléontologues disposent de peu d’indices. L’apparence de l’animal demeure mystérieuse. Certains scientifiques pensent qu’il ressemblait à Plateosaurus, un dinosaure Prosauropode primitif, avec un cou assez long et une petite tête. D’autres imaginent qu’il avait une queue et des membres postérieurs plus courts. Therizinosaurus aurait alors adopté une posture étrange quand il était debout : semblant toujours assis, avec le dos redressé et très droit.

Therizinosaurus.

Therizinosaurus.

Beaucoup d’os de Therizinosaurus ressemblent à ceux de deux dinosaures retrouvés en Mongolie, dans la même région, et dans les roches datant de la même époque. Ce sont Segnosaurus et Elrikosaurus. Ces trois dinosaures sont apparentés. Le crâne d’Elrikosaurus s’est bien conservé et donne aussi quelques indications sur le mode de vie de Therizinosaurus. Elrikosaurus avait un crâne long, bas, léger, avec un bec corné à l’avant du museau. Les petites dents en forme de feuilles montrent qu’il était surtout végétivore. Il mangeait aussi parfois de petits lézards ou d’autres petits mammifères. Therizinosaurus se nourrissait sans doute de la même manière. Il s’emparait des plantes avec ses énormes griffes. Pourtant, il est rare que les Théropodes soient végétivores (même si certains sont omnivores, comme les Ornithomimisaures). Voilà encore une question que nous pose cet étrange dinosaure.

Therizinosaurus.

Therizinosaurus.

Fiche sur le dinosaure Therizinosaurus

Signification : Reptile à faux.

Taille : 4-5 mètres de haut, 9 voire 12 mètres de long.

Poids : il pesait jusqu’à 6 tonnes.

Groupe : Ségnosaures.

Famille : Thérizinosauridés (Therizinosauridae).

Epoque : Crétacé supérieur (70-65 ma).

Régime alimentaire : Omnivore?.

Répartition : Asie (Mongolie et nord de la Chine).

Date de sa découverte : 1948, classé Théropode dans les années 1990.

Facebooktwitterpinterestmail