Sécernosaurus

Sécernosaurus est l’un des rares Hadrosaures que l’on ait découvert en Amérique du Sud. Les restes de ce dinosaure, découverts déjà en 1923, restèrent des dizaines d’années dans les réserves d’un musée sans être étudiés. Ce n’est qu’en 1979 que Sécernosaurus fut décrit et baptisé par le paléontologue Mike Brett-Surman. D’après les quelques indications fournies par ses ossements, très fragmentaires (dont une partie de la boîte crânienne), il s’agit d’un Hadrosauridé assez primitif, de petite taille (c’est le plus petit Hadrosauridé), et dépourvu de crête.

Il mérite pourtant notre attention : c’est en effet le premier dinosaure à bec de canard qu’on a trouvé en Amérique du Sud (on a depuis découvert quelques ossements attribués à une espèce de Kritosaurus). Comme presque tous les autres représentants de ce groupe ont vécu en Amérique du Nord, on lui a donné le nom de Sécernosaurus, qui signifie “reptile à part”. Cette découverte apporte la preuve qu’il n’y avait pas de barrière infranchissable entre le nord et le sud, du moins pour des animaux qui, comme ceux-ci, étaient capables de nager : ils auraient pu migrer du nord au sud en migrant par un archipel.

Sécernosaurus

Signification : Reptile à part

Taille : 3 mètres de long

Groupe : Ornithopodes

Famille : Hadrosauridés

Epoque : Crétacé supérieur (~70 ma)

Régime alimentaire : Herbivore

Répartition : Argentine (Rio Negro)

Date de sa découverte : 1923, décrit et baptisé en 1979 par Brett-Surman.

Facebooktwitterpinterestmail

Scutellosaurus

Scutellosaurus est l’un des premiers représentants des dinosaures à armure (les Tyréophores), incluant plus tard les géants tels Stégosaurus et Ankylosaurus. Il est l’ancêtre de ces derniers. Néanmoins, si on le compare à ces futurs dinosaures, il était petit et peu protégé. Des rangées de boucliers imbriqués dans la peau longeaient son dos et descendaient jusqu’à la base de la queue, qui était très longue. Certains d’entre eux étaient plats, et d’autres, disposés comme des petits toits. Les plus grands boucliers formaient ainsi deux rangées couvrant le milieu du dos.

Disposés sur le dos, ces boucliers formaient une couche protégeant ainsi l’animal des attaques des carnivores tels Dilophosaurus, beaucoup plus gros, et avec qui il vivait au Jurassique inférieur. Scutellosaurus pouvait se déplacer assez rapidement, il pouvait échapper ainsi aux divers prédateurs en se frayant un chemin à travers les broussailles.

Des fossiles ont été trouvés dans la formation de Kayenta, en Arizona. Des roches se sont déposées du fait d’inondations. Mais il y avait aussi des restes de dunes de sable sur les lieux, indiquant que ce dinosaure vivait probablement dans un environnement aride ou semi-aride. Les ancêtres de Scutellosaurus étaient bipèdes. Cette caractéristique se reflétait chez lui par des membres arrière très développés. Néanmoins, l’accroissement du poids dû à sa cuirasse devait le forcer à marcher sur ses quatre pattes la plupart du temps. Il semble également qu’il pouvait basculer sur ses membres antérieurs afin de s’échapper rapidement, ou de s’élever pour atteindre les plantes situées en hauteur pour se nourrir. Sa queue, qui faisait la moitié de sa longueur, l’aidait à maintenir son équilibre durant de telles manoeuvres.

Ses dents, en forme de feuille et tranchantes servaient pour couper les feuilles, mais l’absence d’usure sur celles-ci indique que Scutellosaurus ne mâchait pas la nourriture avant de l’avaler.

Scutellosaurus

scutellosaurus.

Signification : Reptile à écussons

Taille :1,37 mètre de long, ~0,9 m de haut

Classification : Ornithischiens / Tyréophores / Ankylosaures

Epoque : Jurassique inférieur (197-190 ma)

Régime alimentaire : Herbivore

Répartition : Etats-Unis (Arizona).

Facebooktwitterpinterestmail

Scélidosaurus

Scélidosaurus, dinosaure à armure, est l’un des plus anciens membres de ce groupe qui comprend les Ankylosaures et les Stégosaures. C’est donc un des ancêtres des Ankylosaurus, Kentrosaurus, Stégosaurus, Nodosaurus, etc. C’est aussi l’un des plus anciens dinosaures Ornithischiens. Il est connu, car on a retrouvé deux squelettes bien conservés, deux crânes, des os isolés, et des plaques de son armure. Il a fourni de nombreuses informations sur l’origine du groupe des Ornithsichiens.

Scélidosaurus était un dinosaure herbivore, court sur pattes. Il possédait plusieurs rangées de protubérances osseuses le long du dos et de la queue. L’armure était moins développée que chez les Ankylosaures. Elle le protégeait de l’attaque de grands Théropodes comme Magnosaurus. De petites écailles hexagonales remplissaient les espaces entre les plaques osseuses.

Scélidosaurus marchait sur quatre pattes. Ses pattes postérieures étaient les plus grandes. Il était peut-être capable de courir, mais li n’était pas rapide. Il pouvait peut-être aussi se dresser sur ses pattes postérieures pour attraper les végétaux sur les arbustes, en hauteur. La tête de Scélidosaurus était assez petite, dotée d’un bec corné à l’avant des mâchoires. Ses dents, petites et en forme de feuille, avec quelques grandes crénelures sur les bords, lui permettaient de trancher facilement les végétaux.

Scélidosaurus.

 

Signification : Reptile à la jambe remarquable

Taille : jusqu’à 4 mètres de long, ~1,2 m de haut

Poids : jusqu’à 250 kg

Groupe : Ankylosaures

Famille : Scélidosauridés

Epoque : Jurassique inférieur (204-178 ma)

Régime alimentaire : Herbivore

Répartition : Europe (Angleterre [Dorset]), peut-être Etats-Unis

Date de sa découverte : 1859 par Owen.

Facebooktwitterpinterestmail

Saurornitholestes

On a découvert en 1978 le crâne, des os des membres supérieurs et des dents de ce dinosaure. On ne sait pas avec certitude s’il s’agit d’un Dromaeosaure ou de l’un des “reptiles-oiseaux”, les Saurornithoïdidés.

Ces quelques ossements suggèrent que Saurornitholestes avait un cerveau plus grand que celui des Dromaeosauridés en général (mais pas des Saurornithoïdidés) et qu’il possédait des mains crochues puissantes. La reconstitution ci-dessus s’appuie sur les indices disponibles mais reste tout à fait subjective. Peut-être faudrait-il classer Saurornitholestes dans une nouvelle famille ? Mais ce serait un peu hasardeux à cause de la pauvreté des restes découverts. Saurornitholestes est un Dromaeosauridé, donc un proche des Dromaeosaurus, Deinonychus, Vélociraptor.

Saurornitholestes

saurornitholestes.

Signification : reptile voleur d’oiseaux

Taille : 1,80 mètre de long

Groupe : Théropodes

Famille : Dromaeosauridés

Epoque : Crétacé supérieur (83-74 ma)

Régime alimentaire : Carnivore

Répartition : Canada (Alberta)

Date de sa découverte : 1978.

Facebooktwitterpinterestmail

Saurornithoides

Bien que le crâne du dinosaure Saurornithoides ressemble à celui des oiseaux (long, bas et léger), il abritait un grand cerveau, conférant à cet animal une intelligence bien supérieure à celle de la plupart des dinosaures de cette période. Ses yeux devaient être immenses par rapport à sa tête, si l’on juge par la taille des orbites. De plus, leur position laisse penser que Saurornithoides avaient une vision stéréoscopique, leur permettant d’évaluer les distances entre les objets.

La taille des yeux suggère une vie nocturne. Saurornithoides, à l’instar des autres membres de cette famille, était probablement actif après la tombée de la nuit, se déplaçant dans les bois en quête de petits mammifères et de reptiles. On représente souvent Sauronithoides courant après des mammifères, un rite qu’il devait sûrement exécuter à la tombée de la nuit.

Saurornithoides

saurornithoides.

Signification : reptile aux allures d’oiseau

Taille : 2 mètres de long

Poids : environ 50 kg

Groupe des dinosaures  Théropodes

Famille : Saurornithoïdidés

Epoque : Crétacé supérieur (86-67 ma)

Régime alimentaire : Carnivore

Répartition : Asie (Mongolie)

Date de sa découverte : 1923.

Facebooktwitterpinterestmail

Sauroposeidon

D’après les fossiles découverts de cet animal, il serait le plus grand dinosaure parmi tous et possèderait le plus long cou. Il a été découvert par Richard Cifelli et son équipe en 1994 à partir de vertèbres plus grandes que les autres prétendants au titre de géant du Mésozoïque. Cette fabuleuse découverte n’a cependant été publiquement signalée que cinq ans plus tard. D’après les scientifiques, son cou serait plus long que celui de Mamenchisaurus !

Sauroposeidon devait mesurer environ 16 m de haut, soit environ 30 % de plus que le célèbre Brachiosaurus ! Aussi avait-il la même posture que ce dernier, soit celle d’une girafe. On pense que, comme tous les Brachiosauridés, il était forcé de maintenir son coeur à l’oblique car ce dernier ne pouvait expulser le sang jusqu’au cerveau, situé trop en hauteur par rapport au coeur, ce qui causerait instantanément le décès de l’animal.

 

Ce titan vivait dans l’actuel état de l’Oklahoma (Etats-Unis). Au Crétacé inférieur, et endroit devait abriter le delta d’un fleuve entouré par une grande plaine. Il mangeait peut-être des feuilles de conifères et des Angiospermes (plantes à fleur), qui connurent le début de leur évolution à la fin Jurassique- début Crétacé. Cependant, la vie n’était pas toujours tranquille en ces lieux. En effet, il partageait son territoire avec Acrocanthosaurus, grand Théropode du Crétacé. Il devait être la menace principale des jeunes Sauroposeidon. Cet animal fut l’un des derniers dinosaures à long cou, critère très commun chez les Sauropodes du Jurassique, mais qui s’est avéré être une impasse évolutive chez les dinosaures du Crétacé.

Sauroposeidon

sauroposeidon.

Signification : Reptile de Poséidon

Taille : 25 mètres de long? – 16? à 18? m de haut

Poids : 55 tonnes ?

Groupe : Sauropodes

Famille : Barchiosauridés

Epoque : Crétacé inférieur (125-99 ma)

Régime alimentaire : Hebrivore

Répartition : Etats-Unis (Oklahoma)

Date de sa découverte : 1994 par Cifelli, décrit en Wedel, Cifelli et Sanders en 2000.

Facebooktwitterpinterestmail

Saurophaganax

Même si les fossiles de dinosaure Saurophaganax que nous connaissons sont peu nombreux, on peut dire qu’il s’agissait d’un très grand dinosaure carnivore. D’après certains paléontologues, il aurait atteint 15 mètres, donc deux mètres de plus que ses rivaux : les dinosaures Giganotosaurus et Tyrannosaurus entre autres.

 Malheureusement les seuls fossiles que nous connaissons de ce Théropode sont un fémur, des vertèbres, des chevrons, un ilion, un ischion, un tibia, une fibula et des phalanges. Les scientifiques pensent qu’il s’agirait d’un très vieil Allosaurus, d’autres d’un spécimen hors normes. S’il s’agit bien d’un Allosaurus, alors il mesurerait 3 mètres de plus que le plus grand connu actuellement.

saurophaganax.

Au départ nommé Saurophagus maximus, le dinosaure Saurophaganax vivait dans l’actuelle formation Morisson, il y a 161-153 millions d’années. A l’époque, cette formation ressemblait à une plaine parsemée de lacs, ainsi que de forêts qui abritaient des centaines de végétivores. C’est pendant les années 30 que Saurophaganax a été découvert, et ce n’est seulement que 66 ans plus tard, en 1996, qu’il a été décrit par Chure et Williamson. Si Saurohaganax avait le même mode de vie qu’Allosaurus, il devait chasser en solitaire et non en groupe. Mais si il se trouvait face à un grand végétivore, alors il devait chasser en groupe.

Saurophaganax

saurophaganax.

Signification : Maître des prédateurs ?

Taille : 15 mètres de long ? – 5 m de haut

Poids : 5.5 tonnes

Groupe : Théropodes

Famille : Allosauridés ou peut-être Carcharodontosauridé ?

Epoque : Jurassique supérieur (161-153 ma)

Régime alimentaire : Carnivore

Répartition : Amérique du Nord

Date de sa découverte : Années 1930, décrit par Chure et Williamson en 1996.

Facebooktwitterpinterestmail